AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

Maël - Résumés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Maël - Résumés Lun 9 Sep - 8:41



« Premier cheval ? »




Liam « MAËL ! DEBOUT !! »

Le petit garçon, au fond de son lit, ouvrit les yeux sur le plafond et soupira. Depuis deux jours sa mère était partie avec sa petite soeur et il se retrouvait seul à la maison avec son père. Ce qui était plutôt chouette sur certaines choses, mais nettement moins sympa pour d'autres, comme le réveil. Liam n'avait pas la douceur de Myriam en ce qui concernait le lever le matin et le garçonnet de douze ans le sentait bien.

Liam « MAAAAAËËËËËLLL ! »

Nouveau soupir du petit brun. Il tourna la tête vers son radio réveil pour constater qu'il n'était que huit heure du matin. C'était tôt pour un lundi de grandes vacances. Trop tôt pour lui en tout cas. Il rejeta la couette et se leva d'un coup, descendant lourdement les escaliers. Il déboucha dans la cuisine, dans laquelle Liam s'affairait devant la cafetière, qui se trouvait démontée en petit morceau. Il pinça les lèvre en un petit sourire envers Maël qui le regardait interloqué. Comment son père faisait-il pour être aussi en forme dès le matin et s'attaquer à la réparation d'une machine qui fonctionnait très bien avant son intervention ?

Liam « La cafetière ne marche plus. Donc il n'y a pas de café. »
Maël « J'en bois pas... »

Liam laissa tomber son tournevis sur le plan de travail et regarda son fils, intrigué.

Liam « Ah bon ? Depuis quand ? »

Le petit homme soupira en se dirigeant vers le frigo pour y prendre le jus d'orange et se hisser sur un tabouret haut du bar. La cuisine à l'américaine offrait toutes les commodités possible, quand elle fonctionnait bien...

Maël « Depuis toujours papa... »

Liam hocha doucement de la tête, pensif. Son père avait toujours était mauvais sur ces petites choses là... Il s'employa cependant à servir le jus d'orange de son fils dans un grand verre, et d'y ajouter des glaçons.

Liam « Il a été pressé ce matin. »
Maël « Merci. »

Un instant de silence passa, avant que le jeune quarantenaire se décide à tenter de connaître un peu mieux son fils. Après tout, ce n'était pas comme s'il l'avait fait...

Liam « Tu as... une sortie aujourd'hui c'est ça ? »
Maël « Un anniversaire. »
Liam « C'est ça... Charlotte ? »
Maël « Carole. »
Liam « Ok. À quatorze heure ? »

Le garçonnet soupira et leva les yeux de son verre pour les planté dans ceux de son père.

Maël « Maman t'as expliqué ? »
Liam « Oui. »
Maël « C'est à quinze heure. »
Liam « Tu as un cadeau ? »
Maël « Non. »
Liam « Pourquoi ? »
Maël « Je croyais que maman t'avais expliqué ? »
Liam « J'ai oublié. »
Maël « Je ne veux pas y aller. »
Liam « Ah... »

L'éleveur tapota des doigts sur la table sans rien dire. Maël quand à lui termina son verre et attrapa une banane dans le saladier à fruit et commença à la manger. Le père en profita pour reprendre la parole, avec calme.

Liam « Tu vas venir avec moi t'occuper des chevaux. Il faut faire les box. »
Maël « Je suis obligé ? »
Liam « Oui. »
Maël « Pourquoi ? »
Liam « Parce que je l'ai décidé ? »

Le jeune garçon soupira de nouveau. Il détestait faire les box. Surtout que Liam s'obstinait à lui refuser d'avoir son propre cheval, ou poney. Il n'avait jamais comprit cela... Mais il avait cessé de lutter, prenant son mal en patience et se contentant des chevaux de l'élevage. Après tout, les équidés ne manquaient pas au domaine. Cinquante têtes, à l'année en tout... Il ne pouvait pas dire qu'il n'avait pas le choix.

Liam « Donc tu vas t'habiller et on part dans trois quart d'heure. »
Maël « D'accord... »

Il termina son verre d'un traite et descendit de son tabouret. Une fois le tout au lave vaisselle et la peau de banane dans le récupérateur, il fila dans sa chambre. La journée commençait mal...

***
Maël « Pourquoi tu veux pas que j'ai un cheval ? »
Liam « Parce que. »
Maël « Pourquoi on est pas parti avec maman chez Charles ? »
Liam « Parce que. »

Le petit brun baissa les yeux sur ses mains. Le 4x4 filait sagement sur l'allée d'un kilomètre et demie menant aux écuries. Bordée par deux prés et limité à trente kilomètres heures, Maël l'avait toujours trouvée bien trop longue. Liam se gara sur le bas-côté pour laisser passer le camion d'un propriétaire. Il était impossible de se croisée autrement.

Maël « Pourquoi je suis obligé d'aller chez Carole ? »
Liam « Tu as décidé de refaire le monde ? »
Maël « Mais je ne l'aime pas ! Et tu m'avais promis qu'on partirait en ballade... »
Liam « Et bien parce que c'est comme ça. On ne fait pas ce qu'on veut dans la vie. »
Maël « Tu le fais bien toi. »
Liam « Quand tu gagneras mon salaire toi-même, tu feras ce que tu veux. Mais tant que tu vis sous mon toit, tu respecte mes règles. »

Cette fois, le petit brun regarda par la fenêtre, sans oublier de soupirer. Il ne pouvait pas dire qu'il n'avait pas de chance. Ni qu'il détestait son père de ne pas accéder à ses demandes. Il avait été élevé dans le plus grand des respects. Mais il devait bien avouer que c'était parfois contraignant de se voir refuser la plupart de ce qu'il demandait.

Le 4x4 noir se gara un peu en vrac devant la sellerie principale délivrant ses deux passagers. Les deux hommes avaient gardés le silence durant les quelques cinq cents mètres qui leur avait resté à faire. Ils s'étaient de suite mit au travail, sortant les chevaux de leur box un à un pour vidé les boîtes, les brosser et les re - remplir. Par chance, à cette période de l'année la plupart des chevaux étaient au pré. Les poulinières et tous leur poulains en l’occurrence, ainsi que les chevaux en convalescence, ce qui faisait bien deux tiers du cheptel. Ne restait plus que quelques étalons, et les juments et chevaux au travail. En plus des propriétaires qui mettaient leurs chevaux en pension là. En tout, environ une vingtaines de chevaux. Et faire ces vingt box prit toute la matinée au jeune garçon et son père. Quand Liam décréta la pause déjeuner à midi et demi Maël était crevé. Il déposa sa fourche avec les autres et se laissa tomber par terre en glissant le long d'un mur.

Liam « Tu verras, tu me remercieras plus tard pour toutes ces séances de sport ! »

Maël coula à son père un regard las et attrapa le sandwich qu'il lui tendait. Il faisait souvent les box avec son père. Liam tenait à faire ce boulot là, laissant les palefreniers nourrir, pailler et sortir les chevaux en liberté. Maël n'avait jamais comprit cette obstination de son père mais il ne se posait pas la question. Il l'accompagnait, même si ça l'embêtait. Secrètement, il aimait bien les moments qu'il passait avec son père après avoir fait les box... Liam s'assit à côté de lui, remettant sa casquette en place et ouvrant une canette de bière.

Liam « T'en veux ? »

Le petit brun lui coula le même regard las que lorsque le brun lui avait tendu le sandwich, sans prendre la peine de répondre. Liam haussa les épaules, posa la bière et lui tendit une canette de cola fraîche.

Maël « Merci ! »

Il entamèrent leur déjeuner respectif en silence, savourant juste l'instant. Puis Maël demanda à son père de lui raconter Full Horse. Liam avait toujours un regard rieur quand il parlait des découvertes et des excursions qu'il avait faite là-bas. Il justifiait les cicatrices qu'il portait par diverses aventures, mais le garçon n'était pas dupe. Il savait qu'il y avait autre chose, mais il se gardait bien de poser les questions. Il gardait les histoires de son père en tête et s'en servait pour s'évader plus tard, rêvant d'intégrer lui aussi l'école nomade quand il en aurait l'âge...

Maël « Et tu prenais toujours Call ? »
Liam « Au début oui. Puis quand il est parti à la retraite j'ai pris Orcanta et les autres... »

Le petit homme resta pensif un instant. Il avait toujours admiré l'étalon bai double pearl qui coulait des jours heureux dans un pré en compagnie d'un vieil autre étalon, un croisé lusitanien chocolat. Finwë n'était pas à Liam et sa mère mais il restait ici à la demande d'oncle Izikel.

Liam « Bon aller... On va rentrer que tu puisse te doucher avant d'y aller ! »
Maël « Mais ... ! »
Liam « Pas de mais jeune homme ! Tu iras à cet anniversaire. »

Le petit brun soupira et se leva la tête basse. Mais il obtempéra, comme il en avait l'habitude...

***
Les mains dans les poches de sa veste, Maël attendait à côté de son père devant la porte d'entrée de chez ladite Carole. Liam avait toqué à la porte et ils attendaient que quelqu'un leur ouvre. Ce qui ne tarda pas. Une ravissante femme, d'une trentaine d'année vint leur ouvrir. Ses cheveux blonds tombant en cascade sur ses épaules fines. Liam lui servit son plus beau sourire, passant un bras autour des épaules de son fils.

Liam « Bonjour ! Je viens déposer Maël. »
Maman « Bonjour !! Maëëël ! Carole t'attendais avec impatience tu sais ! Entrez, je vais la chercher ! ... Carooooole ! »

La maman laissa la porte ouverte et disparu en cherchant Carole à renfort de grands cris. Liam coula un regard enchanté à son fils avec un grand sourire.

Liam « Ben, je comprends pas pourquoi tu ne voulais pas venir, elle est canon la mère de... Carole... »

Le quarantenaire eut un instant de blanc en voyant arrivée la fameuse Carole. L'enfant, du même âge que Maël, devait bien faire le double -ou plus- en largeur que lui. Elle arriva avec un grand sourire et enserra le brunet de ses gros bras. Maël retint son souffle et envoya à son père un regard suppliant. Si Liam ne le sortait pas de là, il ne savait pas vraiment comment faire. Comment pouvait-il lutter face à son double en poids ? En plus, son père lui avait apprit -au grand plaisir de sa mère- à respecter les filles et à ne pas les taper... Et le jeune homme avait eu beau dire ses quatre vérités à Carole, elle ne les entendait pas... Maël souffla un « s'il te plaid... » à son père mais rien n'y faisait. Liam se contenta de faire un grand sourire et un "non" muet.

Liam « Bon et bien je repasse à dix-huit heure ! A toute à l'heure ! »

Et il s'éclipsa avant que Carole ne décide de l'enlacer à lui aussi, laissant son fils seul avec lui-même... C'est dans ces moments là que Maël détestait son père...

***
Myriam « Bonjour, je viens cherché Maël... »
Maël « Mamaaaaan !!! »

Le petit garçon sauta dans les bras de sa mère et la serra le plus fort qu'il pouvait. Il avait passé les deux heures les plus pénible de sa courte vie et il n'avait qu'une envie, sortir de là. Sa mère le comprit en un regard et après quelques banalités, ils s'éclipsèrent en vitesse pour prendre le chemin du domaine des Dufour.

Durant le trajet, le petit garçon faisait la tête. Le regard perdu par la fenêtre, il fixait le vide d'un air las. Pourquoi son père l'avait obligé à aller à cet anniversaire ? Il ne comprenait pas. Pourtant ce n'était pas compliqué... Il soupira alors que sa mère garait le 4x4 et passait une main dans ses cheveux ébouriffés.

Myriam « Maël mon chéri... Si je suis parti et que papa t'as amené à cet anniversaire, c'était pour te faire une surprise. »
Maël « Une surprise ? Me laisser chez la fille que je déteste le plus ? Moi j'appelle pas ça une surprise... »

Myriam sourit, attendrit par la réaction de son fils aîné. Au dehors, Liam déchargeait un cheval d'un van monoplace. Il avait l'air jeune et ne correspondait pas vraiment à ce que Liam élevait dans les locaux. Plus typé complet que dressage pur, d'un red varnish roan clair. Le garçonnet fronça les sourcils en voyant l'animal se laisser caresser tendrement par son père. Quand ce dernier croisa le regard de son fils avec un sourire, Maël comprit enfin. Il ouvrit grand les yeux et regarda sa mère, éberlué.

Maël « Il est pour moi ?! »

Myriam fut prise d'un fou rire et hocha la tête, laissant le jeune homme sortir de l'habitacle en courant. Il allait avoir son propre cheval... Il avait du mal à y croire, mais il comprenait un peu mieux pourquoi son père lui avait fait passé une si horrible journée.

Liam « Attention ! Il est jeune encore. Son débourrage n'est pas tout à fait fini... Mais on le fera ensemble. »

Maël releva des yeux brillants vers son père. Son propre cheval...

Jai 198 Lignes
Merci pour la correction ! (:
© Teardrop / Louna Reg - Copie interdite
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Maël - Résumés Lun 19 Déc - 15:38
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

Maël - Résumés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présumé coupable
» Résumé d'Homestuck.
» introduction à la psychologie sociale
» Les liaisons dangereuses de Laclos
» [info] Le format des feuilles A4, A5 A0, Kézako ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loulou :: Résumés-