AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

Myriam - Résumés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Myriam - Résumés Lun 9 Sep - 8:34
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Lun 9 Sep - 8:34
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Lun 9 Sep - 8:36
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Lun 9 Sep - 8:36
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Mer 2 Oct - 18:52
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Dim 26 Jan - 22:55
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Jeu 27 Mar - 18:12
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Lun 1 Juin - 10:38
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Dim 4 Oct - 17:08
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Mer 18 Mai - 10:55
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Mar 20 Sep - 20:04
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Lun 14 Nov - 12:43
Spoiler:
 
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Jeu 2 Fév - 10:52


Chap. 10 | Ep 04
“ Virus de l'hiver ”
J'ai 392 Lignes
J'utilise un Résumé x2 de Louna
Merci pour la correction ! =)

Musique : Playlist Downtempo

Épisodes précédents : One Team, One Goal : Victory

Les paupières lourdes. Les oreilles bourdonnantes. Le malaise général. Malgré la lenteur de ses gestes, l'impression de courbatures dans tout son corps et l'irritation de sa gorge, la jeune femme était plutôt contente : sa tête ne la martelait plus et son nez n'était plus bouché. Elle pouvait respirer normalement et penser sans en subir d'atroces souffrances. Et comble du bonheur si cela était encore possible, lorsqu'elle ouvrit les yeux, la première chose qu'elle vit, ce fut Izikel, nonchalamment assit sur le fauteuil de lecture de Liam, endormi. Un rayon de soleil tombait sur lui, mettant en valeur ses traits fins. Il était apaisé quand il dormait ainsi, plus beau que jamais. L'ostéopathe ne put empêcher la vague de papillon parcourir son bas-ventre et rougit à cette idée. Depuis qu'elle l'avait rencontré elle ressentait une attirance particulière pour l'éthologue. C'était sans doute pour cette raison qu'elle le protégeait autant et était si attentive à ses besoins et ses états d'âme. Malgré tout, elle refusait catégoriquement de céder à cette pulsion purement physique -c'est ce dont elle essayait de se persuader également- et doutait fort que la réciproque soit la même. Elle détacha son regard de lui et soupira, fermant les yeux un instant, histoire de s'éclaircir les idées. Cela faisait deux jours qu'elle était clouée au lit à cause de ce maudit virus et elle commençait seulement à s'en remettre. Il était temps ! Quand elle ouvrit de nouveau les yeux pour regarder l'éthologue, il la fixait, soucieux. Le soleil touchait ses iris, les rendant presque translucide. Ce matin là il avait les yeux gris, très clair : il allait neiger, ou pleuvoir. Il avait cette capacité inconsciente d'avoir des yeux changeant, en fonction du temps. Une capacité qui servait chaque jour à Myriam mais qu'elle se plaisait à garder pour elle -même si elle ne doutait pas que d'autres l'ai remarqué. Elle sourit à l'éthologue et aussitôt, ses traits se détendirent. Il lui rendit son sourire, timide.

« Bonjour belle au bois dormant. »

Elle rit et se redressa sur ses oreillers avec lenteur. Il lui était tout de même encore difficile de faire certains gestes.

« On m'aurait menti ? Se serait toi mon prince charmant ? »
« Peut-être, qui sait ? »

Il rit doucement et s'avança, posant les coudes sur ses genoux. Il était un peu plus sérieux, mais un fin sourire flottait quand même sur ses lèvres.

« Comment tu te sens ce matin ? »
« Mieux qu'hier. Comment se fait-il que tu sois là ? Tu n'as pas des chevaux à monter ? »
« Ne t'occupe pas de ce que je dois faire ou pas. Ça me regarde ça. Mais... J'avais une dette de veille à rendre. »

La jeune femme sourit, et il lui rendit son sourire. Quand il allait mal, elle était resté auprès de lui. Il lui rendait la pareille en ce frais matin de février.

« Merci. »
« Tu te sens capable de te lever et de petit déjeuner ? »
« Et bien, on va essayer ! »

Elle entreprit de se lever tranquillement, soutenue par Izikel. Il craignait les chutes de tension du fait de sa faiblesse passagère et du peu d'aliments qu'elle avait ingurgité au cours de ces derniers jours. Elle se sentait faible et quelque peu tremblante, mais elle réussi à se mettre sur pied et prendre une douche. Moment d'ailleurs quelque peu gênant, à cause de la présence d'Izikel. Il resta en dehors de la salle de bain mais insista pour qu'elle laisse la porte ouverte, au cas où elle fasse un malaise sous la douche. Elle accepta cependant, sans broncher. Elle aurait fait la même chose pour lui, bien qu'elle trouve l'inverse moins gênant à vivre. Il dû tout de même l'aider à enfiler un pull et quand elle le passa enfin et qu'elle soupira, les cheveux en bataille, il ne put s'empêcher de rire, et elle aussi. Malgré la gêne, l'esprit bon enfant était toujours là. Il déposa un plaid sur ses épaules et l'entraîna jusqu'au salon du Manoir, dans une voiturette de golf. Elle pu constater qu'elle avait raison : des flocons commençaient à tomber tout autour d'eux...

***

« Alors ce nouveau au fait ? J'ai loupé son arrivée et tout... »

Emmitouflée dans le plaid que l'éthologue lui avait donné un peu plus tôt, un mug de bouillon dans les mains, enfoncée dans un fauteuil, la jeune femme observait Izikel, assit sur l'une des tables de travail du salon, non loin d'elle. L'ordinateur ouvert, penché sur des papiers, Myriam ne savait pas trop ce qu'il faisait mais il s'appliquait. A la question de Myriam, il se redressa et inspira, cherchant un instant ses mots.

« Il est sympa ! Il s'entend bien avec Dean. Par contre, je crois qu'il ne fait pas l’unanimité dans le groupe... Ale nous a raconté que Louna avait été très surprise par son état physique et qu'elle est dans la retenu quand il est là... Logan et Lou sont également un peu circonspects... Liam se montre très sérieux avec lui. Ezra, Ale et Kwaï sont plutôt cool. Ils le comprennent parce qu'ils viennent du même monde... Enfin, pas du même monde mais... Enfin... Tu comprends... »
« Ils ont vécu des choses similaires... Ils ont tué. »

Elle avait dit cela presque dans un murmure. Une vérité grave dont elle venait seulement de prendre l'entière ampleur face au regard de l'éthologue. Un regard qu'elle ne lui connaissait pas ainsi. Un regard sombre, presque maléfique, mais empli d'une hantise qui le rendait trop vivant pour être méchant. Ce n'est pas « Ils » que je devrait lui dire, mais « vous »... L'irlandais ne fit qu'acquiescer doucement sans répondre et se penchant à nouveau sur ses papiers. Myriam se remit à son bouillon, regardant par la fenêtre la danse des flocons blancs. Bercée par le crépitement du feu, le rythme régulier des touches de clavier et hypnotisée par la ronde infinie des flocons, la jeune femme s’endormit, blottie dans le plaid...

***

Quand elle ouvrit les yeux, Kwaïgon les avait rejoint. Il était en face d'Izikel, lui aussi face à un ordinateur portable, les yeux plongé dessus. Quand elle croisa le regard d'Izikel, il lui sourit.

« Bien dormi ? »

Elle lui rendit son sourire et acquiesça. Elle s'étira doucement et reporta son attention sur les deux hommes. Ils semblaient concentré à leurs tâches sans qu'elle ne sache ce qu'ils faisaient réellement. C'est Kwaïgon qui brisa le silence le premier.

« Tu as besoin de quelque chose ? Thé, chocolat chaud ? »
« Non rien merci... »

Il eu un bref hochement de tête avant de faire de nouveau face à son écran. La demoiselle le voyait d'où elle était. Une page internet était ouverte, présentant des statistiques. Dans un coin de l'écran, une barre de chargement progressait doucement. En bas, une conversation clignotante était ouverte. Il ouvrit la conversation, lu rapidement et répondit avant de se replonger dans ses statistiques. Izikel lui semblait faire des recherches. Des livres étaient ouverts à côté de lui. Il parcourait son ordinateur et prenait des notes, mais elle ne voyait pas son écran. Impossible de savoir ce qu'il faisait. Elle voulut les laisser travailler un moment mais la curiosité était trop grande et elle ne tint pas.

« Qu'est-ce que vous faites tout les deux ? »

Ils échangèrent un regard durant quelques secondes et Izikel prit enfin la parole.

« Je fais des recherches pour Insane, Arès et Kaiser... Et je réfléchis à quoi faire de Custom. »
« Quoi faire de Custom ? Tu ne veux pas le garder ? »
« Je ne sais pas... J'ai deux poulains qui arrivent là, plus Rise... Custom est super mais il n'y a pas le feeling que j'avais avec Finwë... Je pensais à le faire adopter ou le vendre... »
« C'est pas faux... Tu peux toujours en faire don au Haras sinon... Je suis sûre que les élèves seraient content d'avoir un cheval de son niveau dans les stalles ! »
« Aussi oui ! C'est à réfléchir... »

Il haussa les épaules, indécis. Il détestait se séparer d'un cheval.

« Et tu trouves pour les autres ? »
« Oui ! J'ai de nouvelles pistes de travail intéressantes. C'est cool. »

Il eut un fin sourire et la jeune femme y répondit, avant de se tourner vers le coréen.

« Et toi Kwaï, qu'est-ce que tu fais ? »

Avant de répondre, il prit le temps de se tourner vers la demoiselle. Il avait un visage neutre, comme à son habitude.

« Je vérifie les stats de mon réseaux et je redistribue les tâches. J’investis dans l'art et je fais aussi de la recherche d'informations en tout genre via le site des services secrets américains. Ils font parti des mieux fournis de ce monde. »

Izikel lâcha son stylo qui tomba mollement sur son carnet pour lever les yeux sur le coréen. Les deux cavaliers restèrent sans voie.

« Quoi ? Ne faites pas les étonnés. Tu m'as demandé, je te réponds Myriam. Vous savez que je réponds aux questions quand on m'en pose. »
« C'est vrai. Et c'est quoi comme business que tu gères ? »
« Rien d'illégal si c'est ce que tu veux savoir. J'ouvre une galerie d'art à Tokyo et j'ai deux gars qui font de la prospection pour trouver des artistes. Je fais des recherches et des stats sur ce qui s'expose et se vend le mieux pour choisir au plus juste ce que je vais exposé, c'est tout. »
« Toi dans l'art ? C'est une facette qu'on ne te connaissait pas ! »

Le coréen eu un fin sourire et haussa des épaules.

« J'aime bien vous surprendre. »
« C'est le cas de le dire ! »

Ils rirent doucement avant de reprendre leur discussion, sur l'art cette fois. Et, chose étonnante, le coréen se montra plutôt prolixe... Yennefer avait-elle un effet bénéfique sur lui ? Ou était-il seulement passionné, ce qui le rendait bavard ? Au fond, Myriam ne le saurait jamais vraiment. Le coréen était si mystérieux. Elle avait l'impression de le connaître et la seconde d'après, il arrivait à leur prouver que c'était bien loin d'être le cas. Combien d'autres secrets leur cachait-il ? Combien d'autres facettes de sa personnalité gardait-il au fond de lui ? Seul le temps le lui révélerait... En encore... Même de cela, elle doutait... C'est sur ce genre de pensée que ses yeux se fermèrent une fois de plus et qu'elle perdit le fil de la discussion pour retomber dans les bras de Morphée.

***

« ... Mais tu ne peux pas faire ça ! ... Parce que je te l'interdis ! C'est tout simplement hors de question. Et si tu t'avise encore une fois de m'appeler, je te jure que tu le regretteras ! ... Je te traite comme je veux ! ... Si ! Tu es une enfant et tu ne m'enlèveras pas cette idée de l'esprit. »

La voix du coréen était sèche et rude. On y ressentait toute sa colère ainsi qu'une haine profonde. Myriam ne savait pas à qui il parlait, mais elle espérait de tout cœur qu'il ne lui parle jamais à elle sur ce ton là. Il raccrocha violemment et lui jeta un coup d’œil. Instantanément, ses traits s'adoucirent et retrouvèrent leur neutralité habituelle.  

« Izikel est parti faire du thé. »
« Oh... Il m'a prévu dans ses plans ? »
« Je crois oui. »

Elle s'étira. Venant à peine d'ouvrir les yeux, elle n'avait pas remarqué la disparition de l'éthologue avant que le coréen ne lui fasse remarquer. Encore une fois, il avait prit les devant. Ou alors l'avait-il fait exprès dans l'espoir qu'elle oublie plus vite la conversation houleuse qu'il avait eu ? Le repos et les bons soins de l'éthologue lui avait fait reprendre un peu du poil de la bête et elle ne pu s'empêcher de poser la question qui lui brûlait les lèvres.

« C'était qui au téléphone ? Si c'est pas trop indiscret... »
« C'est indiscret. Mais ce n'était personne d'important. »

Son ton était sans appel : il ne dirait plus rien sur le sujet. Peut-être que c'était en rapport avec ses tout nouveaux investissements ? Mais la demoiselle en doutait... Plongée dans ses pensées, c'est le voix un peu boudeuse de Lou qui approchait du salon qui retint son attention. Elle attira également celle de Kwaïgon qui s'empressa de fermer son pc et le ranger dans sa sacoche.  

« Tu ne fais pas confiance à Lou ? »
« Si, mais je n'ai pas envie qu'elle fouille dans mes affaires aujourd'hui. Un autre jour peut-être. »

Il sourit gentiment à Myriam, qui lui rendit son sourire. Elle comprenait. Lou était assez invasive dans ces moments là et à plusieurs reprises elle ne s'était pas gênée pour lire par dessus son épaule, ce qui agaçait le coréen assez fortement. Myriam se redressa dans son fauteuil, l'approchant également de la table, au moment où la chevelure rousse de la cavalière apparaissait à la porte. Elle portait une boite de gâteaux et était suivi de prêt par Izikel qui lui, portait un plateau comportant des tasses et une théière en train d'infusé un thé blanc. Il posa le tout sur la table et s'installa à sa place, adressant un sourire à Myriam, alors que Lou poursuivait son discours.

« ... Tiens, c'est comme l'autre jour : il avait toute son après-midi de libre et il a refusé de m'accompagner en trotting. J'aurais pu sortir d'un seul coup mes deux chevaux mais non ! Monsieur a préféré aller dormir ! C'est insensé ! »

Kwaïgon se plongea dans un journal japonais, qu'il déplia savamment, de façon à pouvoir voir tout le monde, tout en pouvant feindre de lire de façon convaincante. Izikel servit avec attention les tasses de thé, hochant la tête distraitement à l'attention de la rouquine pour lui faire comprendre qu'il suivait toujours la conversation. Myriam attrapa sa tasse et suivit le tout, avec un fin sourire sur les lèvres.

« Mais tu sais, je crois qu'il est un peu comme ça... Casanier. C'est dans sa nature... »
« Ben il pourrait faire un effort ! On ne se voit pratiquement pas et quand je lui propose des sorties, il refuse ! C'est fatiguant à la fin ! »
« Alors dans ce cas, pourquoi tu reste avec lui ? Si vous ne vous entendez pas, pourquoi continuer ? »
« Ben... Je l'aime bien... »
« Tu l'aime bien, ou tu l'aime ? Il y a une différence Lou... N'est-ce pas Myriam ? »

Tous les regards se tournèrent vers elle, y comprit celui du coréen, qui était tout de même le plus discret de tous. Catapulté ainsi dans la conversation, l'éleveuse se retrouva prise au dépourvue, mais elle trouva assez vite ses mots.

« Bien sûr qu'il y a une différence. Regardes, concrètement, j'aime bien Kwaïgon mais j'aime Liam. »
« Mais tout le monde aime bien Kwaï'... Du concret se serait plutôt : tu aime bien Walig et tu aime Liam. Non ? »

Il y eu un moment de flottement durant lequel l'éthologue et l'éleveuse échangèrent un regard. Myriam s'en détacha avant que Lou ne puisse en tirer de conclusions hâtive -c'était trop tard pour le coréen par contre- et reprit la parole.

« Ouais... On pourrait dire ça... »
« Mais ce n'est pas tout à faire juste. Remplaces moi par Logan par exemple plutôt. »
« En fait Lou la question, c'est surtout de savoir si tu es amoureuse de Siobhan ou pas. C'est bien ça le sujet ? »
« C'est exactement ça. »
« Ahh... »

La jeune femme fit la moue et plongea la tête dans ses mains, marmonnant dans sa barbe en même temps. Quand elle releva les yeux quelques secondes plus tard, elle soupira.

« Je ne sais pas... Comment tu sais que tu es amoureuse ? Si il faut je ne l'es jamais vraiment été alors je ne sais pas faire la différence ! Bon, pas la peine de demander à Kwaï', il n'a pas de cœur lui. »

Le coréen rabattit un instant son journal pour planté le regard dans celui de Lou. Un instant, Myriam cru qu'il allait la contredire, mais il prit un air théâtral qui leur arracha un sourire à tous.

« Enfin ! Quelqu'un le remarque ! Il était temps ! »

Il se remit ensuite à lire -ou à faire semblant- laissant le regard de Lou se poser sur Myriam puis sur Izikel. Là encore, l'éthologue et l'ostéopathe échangèrent un regard avant que la jeune femme ne reprenne la parole.

« Et bien, être amoureux c'est avoir des petits papillons dans le ventre quand tu vois celui que tu aime ou que tu pense à lui. »
« C'est aussi s'inquiéter pour l'autre ou chercher à faire attention à l'autre. Lui faire plaisir, par des petites attentions ou des plus grandes... »
« Prendre soin de l'autre... »
« Apprécier son contact, le chérir même plus que tout. »
« Aimer sa présence, désirer l'autre aussi. »
« C'est un ensemble de petites choses en fait. De sentiments que tu as pour une personne et qui sont plus fort encore que pour tout les autres. »

De nouveau, la jeune cavalière fit la moue.

« Mouais... Ben j'ai pas tout ça alors... Je m'inquiète pas tout le temps pour Siobhan déjà, jamais en fait. Il est jamais en danger au centre de soins... J'aime sa présence et tout, j'aime passer du temps avec lui... Et puis il est plutôt bon au lit mais... »

Elle haussa des épaules, incapable de formuler la suite. Myriam prit de nouveau le relais, avec une légère moue désolée.

« S'il y a un 'mais', c'est que quelque chose ne va pas... »

Izikel se contenta d'acquiescer vivement en sirotant son thé. De nouveau, la cavalière soupira.

« Bon, dans ce cas, je crois que je vais aller lui parler... Merci en tout cas ! »

Elle leur sourit et s'éclipsa en emportant sa tasse de thé avec elle. Le silence s'abattit sur le trio restant et Kwaïgon attendit de longues minutes avant de replié minutieusement son journal et de croiser les doigts sur la table. Il regarda Izikel puis Myriam longuement, avant de prendre une inspiration.

« Avoir des papillons dans le ventre en voyant l'autre ; prendre soin de l'autre ; s'inquiéter pour l'autre ; faire attention à l'autre ; chérir sa présence... Ça ne vous rappelle rien ? »

Myriam et Izikel échangèrent un regard mais le coréen ne leur laissa pas le temps de répondre et enchaîna.

« Je trouve que ça vous ressemble beaucoup. »
« Je... Euh... »
« C'est différent. Je connais Myriam depuis des années maintenant et... »
« Autant que moi si je ne m'abuse. »
« C'est différent quand même. »
« Izikel c'est comme mon frère ! Enfin Kwaï... On s'aime oui mais c'est un amour fraternel ! »
« Merci Myriam ! C'est exactement ce qu'elle a dit. »
« Si vous le dites. »
« C'est le cas Kwaï. Ce n'est rien d'autre. »
« D'accord. Je ne suis pas là pour vous jugez, simplement, si je l'ai remarqué, d'autres l'ont fait également. Et si je ne suis pas sensible à cela, d'autre le sont. Tout le monde n'est pas comme moi : souvenez vous en. C'est simplement un conseil... »
« Et il a été entendu. Merci Kwaï. »
« Je vous aime bien, je ne voudrais pas que les gens se méprennent sur vous. »
« Merci... C'est réciproque. »

Les deux hommes échangèrent un regard grave avant que le coréen ne s'éclipse à son tour avec sa tasse de thé. Myriam et Izikel restèrent un moment dans un silence de réflexion avant de reprendre le fil de leurs activités première... Des recherches pour Izikel et la contemplation de son entourage pour Myriam, accompagné de la récupération...

***

Calée dans son lit, le dos appuyé contre la tête de lit, l'éleveuse était plongée dans ses pensées. Les paroles de Kwaïgon l'avait un peu secouée et elle ne savait pas trop quoi en penser. Des rumeurs sur elle et Izikel circulaient-elles dans le groupe ? Non, ce n'était pas le genre du groupe, loin de là. Malgré tout, si Kwaïgon les avait mit en garde, c'est qu'il avait une raison de le faire : il n'était pas homme à faire les choses au hasard. Et la personne qui serait le plus touché par ce genre de rumeur, se serait Liam. Il fallait qu'elle en ai le cœur net, ou du moins, qu'elle mette les choses à plat avant que quelque chose ne puisse dégénérer, de près ou de loin. L'éleveur ne tarda pas à la rejoindre et s'installa à côté d'elle. Elle dût lui servir un regard étrange car il s'immobilisa au milieu d'un geste et la regarda avec inquiétude.

« Quelque chose ne va pas ? »
« Je ne sais pas... Il faut qu'on parle de quelque chose. »

L'éleveur posa le livre qu'il s'apprêtait à ouvrir et se tourna pour faire face à sa fiancée.

« Je crois savoir ce que c'est. »
« Ah oui ? »

Il eu un bref hochement de tête.

« Ale m'a fait presque innocemment remarqué que toi et Walig étiez vraiment proches. »
« Oui... »

Elle allait poursuivre mais il leva un index et elle se tut. Il n'avait pas terminé apparemment.

« Je lui ai répondu qu'il n'y avait aucune inquiétude à avoir et que vous étiez proches parce qu'à chaque fois qu'il a vécu un truc vraiment moche, tu as été là pour lui tout de suite après. Que forcément ce genre de situation crée des liens très forts qui s'apparente même à de l'amour. Je pense d'ailleurs que s'en est mais sous une forme qui diffère un peu de ce qu'on a tendance à voir... N'ai-je pas raison ? »

La demoiselle eu un sourire et hocha doucement de la tête, posant une main sur sa joue rugueuse.

« Si tout à fait. »
« Bon... Et puis c'est bien qu'il ai été là pour toi aujourd'hui. »
« C'est vrai ! Et Lou et Siobhan ? Ils ont parlé ? »
« Oui ! Je crois qu'ils ne sont plus ensemble, Lou a réintégrée ses quartiers en pavillon cavalier pro. »

La demoiselle fit une grimace alors que Liam confirmait en hochant de la tête, tout en se réinstallant. Il invita Myriam à venir contre lui d'un bras ouvert et c'est ce qu'elle fit, se calant contre son torse. L'éleveur reprit son livre et se plongea dans sa lecture un instant.

« Liam ? »
« Mmmh ... ? »
« Qu'est-ce que tu dirais de fin juillet ? »
« C'est pas mal... C'est pas loin de mon anniversaire. »
« J'irai voir le directeur pour voir ce qu'on peut faire... »
« Mmmh... Tu me diras. »
« Mmmh. »

Ils échangèrent un regard et sourirent avant que la jeune femme ne se réinstalle sur son épaule. Cette journée n'avait pas été très productive mais elle soulevait quelques questions : qui était l'inconnu que Kwaïgon haïssait tant ? Comment allait tourner l'ambiance dans la Team avec la séparation de Lou et Sio ? A quel point Kwaïgon leur cachait-il des petits secrets ? ... Trop de questions dont elle n'aurait pas les réponses ou du moins, pas dans l'immédiat...


© Louna Reg & cie - Copie interdite


Code:
<link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Rye|Tulpen+One" rel="stylesheet">

<center><div style="background-image: url('https://subtlepatterns.com/patterns/asanoha-400px.png'); width: 500px; padding-bottom: 15px; border-top: 5px solid rosybrown; border-bottom: 5px solid rosybrown;"><div style="padding-top: 18px; font-size: 30px; color: black; font-family: 'Rye', cursive;">Chap. 10 | Ep 04</div><div style="font-family: 'Tulpen One'; font-size: 20px; color: black; margin-top: 0px; letter-spacing: 6px;">“ Virus de l'hiver ”</div><img src="http://www.lovethispic.com/uploaded_images/46200-Colorful-Winter-Day.jpg" style="width: 500px; opacity: 0.7;"/><div style="width: 460px; background-color: #EFEFEF; text-align: center; padding: 20px; font-family: 'Tulpen One'; font-size: 20px; color: black; border-top: 3px solid rosybrown; border-bottom: 3px solid rosybrown;">J'ai [b]392 Lignes[/b]
J'utilise un [b]Résumé x2[/b] de Louna
Merci pour la correction ! =)

Musique : [url=https://www.youtube.com/watch?v=LpcnU0Hnw-s&index=2&list=PLDfKAXSi6kUZczwycO8UcABjn-w3WJ_71]Playlist Downtempo[/url]

Épisodes précédents : [url=http://fullhorsev3.forums-rpg.com/t2056-one-team-one-goal-victory]One Team, One Goal : Victory[/url]</div>
<div style="width: 450px; padding-top: 10px;"><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/978821iconlili.png" style="height: 50px; width: 50px; border-radius: 100px; border-right: 5px solid teal;"/> <img src="http://img11.hostingpics.net/pics/910286iconizi1.png" style="height: 50px; width: 50px; border-radius: 100px; border-right: 5px solid dimgrey;"/> <img src="http://img15.hostingpics.net/pics/289711iconmimi.png" style="height: 50px; width: 50px; border-radius: 100px; border-right: 5px solid rosybrown;"/> <img src="http://img15.hostingpics.net/pics/548051iconlou.png" style="height: 50px; width: 50px; border-radius: 100px; border-right: 5px solid lightcoral;"/> <img src="http://img11.hostingpics.net/pics/173585sungkang020.png" style="height: 50px; width: 50px; border-radius: 100px; border-right: 5px solid purple;"/> <div style="font-family: 'Handlee'; font-size: 12px; color: black; text-align: justify;"><blockquote>Les paupières lourdes. Les oreilles bourdonnantes. Le malaise général. Malgré la lenteur de ses gestes, l'impression de courbatures dans tout son corps et l'irritation de sa gorge, la jeune femme était plutôt contente : sa tête ne la martelait plus et son nez n'était plus bouché. Elle pouvait respirer normalement et penser sans en subir d'atroces souffrances. Et comble du bonheur si cela était encore possible, lorsqu'elle ouvrit les yeux, la première chose qu'elle vit, ce fut Izikel, nonchalamment assit sur le fauteuil de lecture de Liam, endormi. Un rayon de soleil tombait sur lui, mettant en valeur ses traits fins. Il était apaisé quand il dormait ainsi, plus beau que jamais. L'ostéopathe ne put empêcher la vague de papillon parcourir son bas-ventre et rougit à cette idée. Depuis qu'elle l'avait rencontré elle ressentait une attirance particulière pour l'éthologue. C'était sans doute pour cette raison qu'elle le protégeait autant et était si attentive à ses besoins et ses états d'âme. Malgré tout, elle refusait catégoriquement de céder à cette pulsion purement physique -c'est ce dont elle essayait de se persuader également- et doutait fort que la réciproque soit la même. Elle détacha son regard de lui et soupira, fermant les yeux un instant, histoire de s'éclaircir les idées. Cela faisait deux jours qu'elle était clouée au lit à cause de ce maudit virus et elle commençait seulement à s'en remettre. Il était temps ! Quand elle ouvrit de nouveau les yeux pour regarder l'éthologue, il la fixait, soucieux. Le soleil touchait ses iris, les rendant presque translucide. Ce matin là il avait les yeux gris, très clair : il allait neiger, ou pleuvoir. Il avait cette capacité inconsciente d'avoir des yeux changeant, en fonction du temps. Une capacité qui servait chaque jour à Myriam mais qu'elle se plaisait à garder pour elle -même si elle ne doutait pas que d'autres l'ai remarqué. Elle sourit à l'éthologue et aussitôt, ses traits se détendirent. Il lui rendit son sourire, timide.

[color=dimgrey]« Bonjour belle au bois dormant. »[/color]

Elle rit et se redressa sur ses oreillers avec lenteur. Il lui était tout de même encore difficile de faire certains gestes.

[color=rosybrown]« On m'aurait menti ? Se serait toi mon prince charmant ? »[/color]
[color=dimgrey]« Peut-être, qui sait ? »[/color]

Il rit doucement et s'avança, posant les coudes sur ses genoux. Il était un peu plus sérieux, mais un fin sourire flottait quand même sur ses lèvres.

[color=dimgrey]« Comment tu te sens ce matin ? »[/color]
[color=rosybrown]« Mieux qu'hier. Comment se fait-il que tu sois là ? Tu n'as pas des chevaux à monter ? »[/color]
[color=dimgrey]« Ne t'occupe pas de ce que je dois faire ou pas. Ça me regarde ça. Mais... J'avais une dette de veille à rendre. »[/color]

La jeune femme sourit, et il lui rendit son sourire. Quand il allait mal, elle était resté auprès de lui. Il lui rendait la pareille en ce frais matin de février.

[color=rosybrown]« Merci. »[/color]
[color=dimgrey]« Tu te sens capable de te lever et de petit déjeuner ? »[/color]
[color=rosybrown]« Et bien, on va essayer ! »[/color]

Elle entreprit de se lever tranquillement, soutenue par Izikel. Il craignait les chutes de tension du fait de sa faiblesse passagère et du peu d'aliments qu'elle avait ingurgité au cours de ces derniers jours. Elle se sentait faible et quelque peu tremblante, mais elle réussi à se mettre sur pied et prendre une douche. Moment d'ailleurs quelque peu gênant, à cause de la présence d'Izikel. Il resta en dehors de la salle de bain mais insista pour qu'elle laisse la porte ouverte, au cas où elle fasse un malaise sous la douche. Elle accepta cependant, sans broncher. Elle aurait fait la même chose pour lui, bien qu'elle trouve l'inverse moins gênant à vivre. Il dû tout de même l'aider à enfiler un pull et quand elle le passa enfin et qu'elle soupira, les cheveux en bataille, il ne put s'empêcher de rire, et elle aussi. Malgré la gêne, l'esprit bon enfant était toujours là. Il déposa un plaid sur ses épaules et l'entraîna jusqu'au salon du Manoir, dans une voiturette de golf. Elle pu constater qu'elle avait raison : des flocons commençaient à tomber tout autour d'eux...

[center]***[/center]

[color=rosybrown]« Alors ce nouveau au fait ? J'ai loupé son arrivée et tout... »[/color]

Emmitouflée dans le plaid que l'éthologue lui avait donné un peu plus tôt, un mug de bouillon dans les mains, enfoncée dans un fauteuil, la jeune femme observait Izikel, assit sur l'une des tables de travail du salon, non loin d'elle. L'ordinateur ouvert, penché sur des papiers, Myriam ne savait pas trop ce qu'il faisait mais il s'appliquait. A la question de Myriam, il se redressa et inspira, cherchant un instant ses mots.

[color=dimgrey]« Il est sympa ! Il s'entend bien avec Dean. Par contre, je crois qu'il ne fait pas l’unanimité dans le groupe... Ale nous a raconté que Louna avait été très surprise par son état physique et qu'elle est dans la retenu quand il est là... Logan et Lou sont également un peu circonspects... Liam se montre très sérieux avec lui. Ezra, Ale et Kwaï sont plutôt cool. Ils le comprennent parce qu'ils viennent du même monde... Enfin, pas du même monde mais... Enfin... Tu comprends... »[/color]
[color=rosybrown]« Ils ont vécu des choses similaires... Ils ont tué. »[/color]

Elle avait dit cela presque dans un murmure. Une vérité grave dont elle venait seulement de prendre l'entière ampleur face au regard de l'éthologue. Un regard qu'elle ne lui connaissait pas ainsi. Un regard sombre, presque maléfique, mais empli d'une hantise qui le rendait trop vivant pour être méchant. [i]Ce n'est pas « Ils » que je devrait lui dire, mais « vous »...[/i] L'irlandais ne fit qu'acquiescer doucement sans répondre et se penchant à nouveau sur ses papiers. Myriam se remit à son bouillon, regardant par la fenêtre la danse des flocons blancs. Bercée par le crépitement du feu, le rythme régulier des touches de clavier et hypnotisée par la ronde infinie des flocons, la jeune femme s’endormit, blottie dans le plaid...

[center]***[/center]

Quand elle ouvrit les yeux, Kwaïgon les avait rejoint. Il était en face d'Izikel, lui aussi face à un ordinateur portable, les yeux plongé dessus. Quand elle croisa le regard d'Izikel, il lui sourit.

[color=dimgrey]« Bien dormi ? »[/color]

Elle lui rendit son sourire et acquiesça. Elle s'étira doucement et reporta son attention sur les deux hommes. Ils semblaient concentré à leurs tâches sans qu'elle ne sache ce qu'ils faisaient réellement. C'est Kwaïgon qui brisa le silence le premier.

[color=purple]« Tu as besoin de quelque chose ? Thé, chocolat chaud ? »[/color]
[color=rosybrown]« Non rien merci... »[/color]

Il eu un bref hochement de tête avant de faire de nouveau face à son écran. La demoiselle le voyait d'où elle était. Une page internet était ouverte, présentant des statistiques. Dans un coin de l'écran, une barre de chargement progressait doucement. En bas, une conversation clignotante était ouverte. Il ouvrit la conversation, lu rapidement et répondit avant de se replonger dans ses statistiques. Izikel lui semblait faire des recherches. Des livres étaient ouverts à côté de lui. Il parcourait son ordinateur et prenait des notes, mais elle ne voyait pas son écran. Impossible de savoir ce qu'il faisait. Elle voulut les laisser travailler un moment mais la curiosité était trop grande et elle ne tint pas.

[color=rosybrown]« Qu'est-ce que vous faites tout les deux ? »[/color]

Ils échangèrent un regard durant quelques secondes et Izikel prit enfin la parole.

[color=dimgrey]« Je fais des recherches pour Insane, Arès et Kaiser... Et je réfléchis à quoi faire de Custom. »[/color]
[color=rosybrown]« Quoi faire de Custom ? Tu ne veux pas le garder ? »[/color]
[color=dimgrey]« Je ne sais pas... J'ai deux poulains qui arrivent là, plus Rise... Custom est super mais il n'y a pas le feeling que j'avais avec Finwë... Je pensais à le faire adopter ou le vendre... »[/color]
[color=rosybrown]« C'est pas faux... Tu peux toujours en faire don au Haras sinon... Je suis sûre que les élèves seraient content d'avoir un cheval de son niveau dans les stalles ! »[/color]
[color=dimgrey]« Aussi oui ! C'est à réfléchir... »[/color]

Il haussa les épaules, indécis. Il détestait se séparer d'un cheval.

[color=rosybrown]« Et tu trouves pour les autres ? »[/color]
[color=dimgrey]« Oui ! J'ai de nouvelles pistes de travail intéressantes. C'est cool. »[/color]

Il eut un fin sourire et la jeune femme y répondit, avant de se tourner vers le coréen.

[color=rosybrown]« Et toi Kwaï, qu'est-ce que tu fais ? »[/color]

Avant de répondre, il prit le temps de se tourner vers la demoiselle. Il avait un visage neutre, comme à son habitude.

[color=purple]« Je vérifie les stats de mon réseaux et je redistribue les tâches. J’investis dans l'art et je fais aussi de la recherche d'informations en tout genre via le site des services secrets américains. Ils font parti des mieux fournis de ce monde. »[/color]

Izikel lâcha son stylo qui tomba mollement sur son carnet pour lever les yeux sur le coréen. Les deux cavaliers restèrent sans voie.

[color=purple]« Quoi ? Ne faites pas les étonnés. Tu m'as demandé, je te réponds Myriam. Vous savez que je réponds aux questions quand on m'en pose. »[/color]
[color=dimgrey]« C'est vrai. Et c'est quoi comme business que tu gères ? »[/color]
[color=purple]« Rien d'illégal si c'est ce que tu veux savoir. J'ouvre une galerie d'art à Tokyo et j'ai deux gars qui font de la prospection pour trouver des artistes. Je fais des recherches et des stats sur ce qui s'expose et se vend le mieux pour choisir au plus juste ce que je vais exposé, c'est tout. »[/color]
[color=rosybrown]« Toi dans l'art ? C'est une facette qu'on ne te connaissait pas ! »[/color]

Le coréen eu un fin sourire et haussa des épaules.

[color=purple]« J'aime bien vous surprendre. »[/color]
[color=dimgrey]« C'est le cas de le dire ! »[/color]

Ils rirent doucement avant de reprendre leur discussion, sur l'art cette fois. Et, chose étonnante, le coréen se montra plutôt prolixe... Yennefer avait-elle un effet bénéfique sur lui ? Ou était-il seulement passionné, ce qui le rendait bavard ? Au fond, Myriam ne le saurait jamais vraiment. Le coréen était si mystérieux. Elle avait l'impression de le connaître et la seconde d'après, il arrivait à leur prouver que c'était bien loin d'être le cas. Combien d'autres secrets leur cachait-il ? Combien d'autres facettes de sa personnalité gardait-il au fond de lui ? Seul le temps le lui révélerait... En encore... Même de cela, elle doutait... C'est sur ce genre de pensée que ses yeux se fermèrent une fois de plus et qu'elle perdit le fil de la discussion pour retomber dans les bras de Morphée.

[center]***[/center]

[color=purple]« ... Mais tu ne peux pas faire ça ! ... Parce que je te l'interdis ! C'est tout simplement hors de question. Et si tu t'avise encore une fois de m'appeler, je te jure que tu le regretteras ! ... Je te traite comme je veux ! ... Si ! Tu es une enfant et tu ne m'enlèveras pas cette idée de l'esprit. »[/color]

La voix du coréen était sèche et rude. On y ressentait toute sa colère ainsi qu'une haine profonde. Myriam ne savait pas à qui il parlait, mais elle espérait de tout cœur qu'il ne lui parle jamais à elle sur ce ton là. Il raccrocha violemment et lui jeta un coup d’œil. Instantanément, ses traits s'adoucirent et retrouvèrent leur neutralité habituelle.  

[color=purple]« Izikel est parti faire du thé. »[/color]
[color=rosybrown]« Oh... Il m'a prévu dans ses plans ? »[/color]
[color=purple]« Je crois oui. »[/color]

Elle s'étira. Venant à peine d'ouvrir les yeux, elle n'avait pas remarqué la disparition de l'éthologue avant que le coréen ne lui fasse remarquer. Encore une fois, il avait prit les devant. Ou alors l'avait-il fait exprès dans l'espoir qu'elle oublie plus vite la conversation houleuse qu'il avait eu ? Le repos et les bons soins de l'éthologue lui avait fait reprendre un peu du poil de la bête et elle ne pu s'empêcher de poser la question qui lui brûlait les lèvres.

[color=rosybrown]« C'était qui au téléphone ? Si c'est pas trop indiscret... »[/color]
[color=purple]« C'est indiscret. Mais ce n'était personne d'important. »[/color]

Son ton était sans appel : il ne dirait plus rien sur le sujet. Peut-être que c'était en rapport avec ses tout nouveaux investissements ? Mais la demoiselle en doutait... Plongée dans ses pensées, c'est le voix un peu boudeuse de Lou qui approchait du salon qui retint son attention. Elle attira également celle de Kwaïgon qui s'empressa de fermer son pc et le ranger dans sa sacoche.  

[color=rosybrown]« Tu ne fais pas confiance à Lou ? »[/color]
[color=purple]« Si, mais je n'ai pas envie qu'elle fouille dans mes affaires aujourd'hui. Un autre jour peut-être. »[/color]

Il sourit gentiment à Myriam, qui lui rendit son sourire. Elle comprenait. Lou était assez invasive dans ces moments là et à plusieurs reprises elle ne s'était pas gênée pour lire par dessus son épaule, ce qui agaçait le coréen assez fortement. Myriam se redressa dans son fauteuil, l'approchant également de la table, au moment où la chevelure rousse de la cavalière apparaissait à la porte. Elle portait une boite de gâteaux et était suivi de prêt par Izikel qui lui, portait un plateau comportant des tasses et une théière en train d'infusé un thé blanc. Il posa le tout sur la table et s'installa à sa place, adressant un sourire à Myriam, alors que Lou poursuivait son discours.

[color=lightcoral]« ... Tiens, c'est comme l'autre jour : il avait [i]toute[/i] son après-midi de libre et il a refusé de m'accompagner en trotting. J'aurais pu sortir d'un seul coup mes deux chevaux mais non ! Monsieur a préféré aller dormir ! C'est insensé ! »[/color]

Kwaïgon se plongea dans un journal japonais, qu'il déplia savamment, de façon à pouvoir voir tout le monde, tout en pouvant feindre de lire de façon convaincante. Izikel servit avec attention les tasses de thé, hochant la tête distraitement à l'attention de la rouquine pour lui faire comprendre qu'il suivait toujours la conversation. Myriam attrapa sa tasse et suivit le tout, avec un fin sourire sur les lèvres.

[color=dimgrey]« Mais tu sais, je crois qu'il est un peu comme ça... Casanier. C'est dans sa nature... »[/color]
[color=lightcoral]« Ben il pourrait faire un effort ! On ne se voit pratiquement pas et quand je lui propose des sorties, il refuse ! C'est fatiguant à la fin ! »[/color]
[color=dimgrey]« Alors dans ce cas, pourquoi tu reste avec lui ? Si vous ne vous entendez pas, pourquoi continuer ? »[/color]
[color=lightcoral]« Ben... Je l'aime bien... »[/color]
[color=dimgrey]« Tu l'aime bien, ou tu l'aime ? Il y a une différence Lou... N'est-ce pas Myriam ? »[/color]

Tous les regards se tournèrent vers elle, y comprit celui du coréen, qui était tout de même le plus discret de tous. Catapulté ainsi dans la conversation, l'éleveuse se retrouva prise au dépourvue, mais elle trouva assez vite ses mots.

[color=rosybrown]« Bien sûr qu'il y a une différence. Regardes, concrètement, j'aime bien Kwaïgon mais j'aime Liam. »[/color]
[color=lightcoral]« Mais tout le monde [i]aime bien[/i] Kwaï'... Du concret se serait plutôt : tu [i]aime bien[/i] Walig et tu [i]aime[/i] Liam. Non ? »[/color]

Il y eu un moment de flottement durant lequel l'éthologue et l'éleveuse échangèrent un regard. Myriam s'en détacha avant que Lou ne puisse en tirer de conclusions hâtive -c'était trop tard pour le coréen par contre- et reprit la parole.

[color=rosybrown]« Ouais... On pourrait dire ça... »[/color]
[color=dimgrey]« Mais ce n'est pas tout à faire juste. Remplaces moi par Logan par exemple plutôt. »[/color]
[color=rosybrown]« En fait Lou la question, c'est surtout de savoir si tu es amoureuse de Siobhan ou pas. C'est bien ça le sujet ? »[/color]
[color=dimgrey]« C'est exactement ça. »[/color]
[color=lightcoral]« Ahh... »[/color]

La jeune femme fit la moue et plongea la tête dans ses mains, marmonnant dans sa barbe en même temps. Quand elle releva les yeux quelques secondes plus tard, elle soupira.

[color=lightcoral]« Je ne sais pas... Comment tu sais que tu es amoureuse ? Si il faut je ne l'es jamais vraiment été alors je ne sais pas faire la différence ! Bon, pas la peine de demander à Kwaï', il n'a pas de cœur lui. »[/color]

Le coréen rabattit un instant son journal pour planté le regard dans celui de Lou. Un instant, Myriam cru qu'il allait la contredire, mais il prit un air théâtral qui leur arracha un sourire à tous.

[color=purple]« Enfin ! Quelqu'un le remarque ! Il était temps ! »[/color]

Il se remit ensuite à lire -ou à faire semblant- laissant le regard de Lou se poser sur Myriam puis sur Izikel. Là encore, l'éthologue et l'ostéopathe échangèrent un regard avant que la jeune femme ne reprenne la parole.

[color=rosybrown]« Et bien, être amoureux c'est avoir des petits papillons dans le ventre quand tu vois celui que tu aime ou que tu pense à lui. »[/color]
[color=dimgrey]« C'est aussi s'inquiéter pour l'autre ou chercher à faire attention à l'autre. Lui faire plaisir, par des petites attentions ou des plus grandes... »[/color]
[color=rosybrown]« Prendre soin de l'autre... »[/color]
[color=dimgrey]« Apprécier son contact, le chérir même plus que tout. »[/color]
[color=rosybrown]« Aimer sa présence, désirer l'autre aussi. »[/color]
[color=dimgrey]« C'est un ensemble de petites choses en fait. De sentiments que tu as pour une personne et qui sont plus fort encore que pour tout les autres. »[/color]

De nouveau, la jeune cavalière fit la moue.

[color=lightcoral]« Mouais... Ben j'ai pas tout ça alors... Je m'inquiète pas tout le temps pour Siobhan déjà, jamais en fait. Il est jamais en danger au centre de soins... J'aime sa présence et tout, j'aime passer du temps avec lui... Et puis il est plutôt bon au lit mais... »[/color]

Elle haussa des épaules, incapable de formuler la suite. Myriam prit de nouveau le relais, avec une légère moue désolée.

[color=rosybrown]« S'il y a un 'mais', c'est que quelque chose ne va pas... »[/color]

Izikel se contenta d'acquiescer vivement en sirotant son thé. De nouveau, la cavalière soupira.

[color=lightcoral]« Bon, dans ce cas, je crois que je vais aller lui parler... Merci en tout cas ! »[/color]

Elle leur sourit et s'éclipsa en emportant sa tasse de thé avec elle. Le silence s'abattit sur le trio restant et Kwaïgon attendit de longues minutes avant de replié minutieusement son journal et de croiser les doigts sur la table. Il regarda Izikel puis Myriam longuement, avant de prendre une inspiration.

[color=purple]« Avoir des papillons dans le ventre en voyant l'autre ; prendre soin de l'autre ; s'inquiéter pour l'autre ; faire attention à l'autre ; chérir sa présence... Ça ne vous rappelle rien ? »[/color]

Myriam et Izikel échangèrent un regard mais le coréen ne leur laissa pas le temps de répondre et enchaîna.

[color=purple]« Je trouve que ça vous ressemble beaucoup. »[/color]
[color=rosybrown]« Je... Euh... »[/color]
[color=dimgrey]« C'est différent. Je connais Myriam depuis des années maintenant et... »[/color]
[color=purple]« Autant que moi si je ne m'abuse. »[/color]
[color=dimgrey]« C'est différent quand même. »[/color]
[color=rosybrown]« Izikel c'est comme mon frère ! Enfin Kwaï... On s'aime oui mais c'est un amour fraternel ! »[/color]
[color=dimgrey]« Merci Myriam ! C'est exactement ce qu'elle a dit. »[/color]
[color=purple]« Si vous le dites. »[/color]
[color=rosybrown]« C'est le cas Kwaï. Ce n'est rien d'autre. »[/color]
[color=purple]« D'accord. Je ne suis pas là pour vous jugez, simplement, si je l'ai remarqué, d'autres l'ont fait également. Et si je ne suis pas sensible à cela, d'autre le sont. Tout le monde n'est pas comme moi : souvenez vous en. C'est simplement un conseil... »[/color]
[color=rosybrown]« Et il a été entendu. Merci Kwaï. »[/color]
[color=purple]« Je vous aime bien, je ne voudrais pas que les gens se méprennent sur vous. »[/color]
[color=dimgrey]« Merci... C'est réciproque. »[/color]

Les deux hommes échangèrent un regard grave avant que le coréen ne s'éclipse à son tour avec sa tasse de thé. Myriam et Izikel restèrent un moment dans un silence de réflexion avant de reprendre le fil de leurs activités première... Des recherches pour Izikel et la contemplation de son entourage pour Myriam, accompagné de la récupération...

[center]***[/center]

Calée dans son lit, le dos appuyé contre la tête de lit, l'éleveuse était plongée dans ses pensées. Les paroles de Kwaïgon l'avait un peu secouée et elle ne savait pas trop quoi en penser. Des rumeurs sur elle et Izikel circulaient-elles dans le groupe ? Non, ce n'était pas le genre du groupe, loin de là. Malgré tout, si Kwaïgon les avait mit en garde, c'est qu'il avait une raison de le faire : il n'était pas homme à faire les choses au hasard. Et la personne qui serait le plus touché par ce genre de rumeur, se serait Liam. Il fallait qu'elle en ai le cœur net, ou du moins, qu'elle mette les choses à plat avant que quelque chose ne puisse dégénérer, de près ou de loin. L'éleveur ne tarda pas à la rejoindre et s'installa à côté d'elle. Elle dût lui servir un regard étrange car il s'immobilisa au milieu d'un geste et la regarda avec inquiétude.

[color=teal]« Quelque chose ne va pas ? »[/color]
[color=rosybrown]« Je ne sais pas... Il faut qu'on parle de quelque chose. »[/color]

L'éleveur posa le livre qu'il s'apprêtait à ouvrir et se tourna pour faire face à sa fiancée.

[color=teal]« Je crois savoir ce que c'est. »[/color]
[color=rosybrown]« Ah oui ? »[/color]

Il eu un bref hochement de tête.

[color=teal]« Ale m'a fait presque innocemment remarqué que toi et Walig étiez vraiment proches. »[/color]
[color=rosybrown]« Oui... »[/color]

Elle allait poursuivre mais il leva un index et elle se tut. Il n'avait pas terminé apparemment.

[color=teal]« Je lui ai répondu qu'il n'y avait aucune inquiétude à avoir et que vous étiez proches parce qu'à chaque fois qu'il a vécu un truc vraiment moche, tu as été là pour lui tout de suite après. Que forcément ce genre de situation crée des liens très forts qui s'apparente même à de l'amour. Je pense d'ailleurs que s'en est mais sous une forme qui diffère un peu de ce qu'on a tendance à voir... N'ai-je pas raison ? »[/color]

La demoiselle eu un sourire et hocha doucement de la tête, posant une main sur sa joue rugueuse.

[color=rosybrown]« Si tout à fait. »[/color]
[color=teal]« Bon... Et puis c'est bien qu'il ai été là pour toi aujourd'hui. »[/color]
[color=rosybrown]« C'est vrai ! Et Lou et Siobhan ? Ils ont parlé ? »[/color]
[color=teal]« Oui ! Je crois qu'ils ne sont plus ensemble, Lou a réintégrée ses quartiers en pavillon cavalier pro. »[/color]

La demoiselle fit une grimace alors que Liam confirmait en hochant de la tête, tout en se réinstallant. Il invita Myriam à venir contre lui d'un bras ouvert et c'est ce qu'elle fit, se calant contre son torse. L'éleveur reprit son livre et se plongea dans sa lecture un instant.

[color=rosybrown]« Liam ? »[/color]
[color=teal]« Mmmh ... ? »[/color]
[color=rosybrown]« Qu'est-ce que tu dirais de fin juillet ? »[/color]
[color=teal]« C'est pas mal... C'est pas loin de mon anniversaire. »[/color]
[color=rosybrown]« J'irai voir le directeur pour voir ce qu'on peut faire... »[/color]
[color=teal]« Mmmh... Tu me diras. »[/color]
[color=rosybrown]« Mmmh. »[/color]

Ils échangèrent un regard et sourirent avant que la jeune femme ne se réinstalle sur son épaule. Cette journée n'avait pas été très productive mais elle soulevait quelques questions : qui était l'inconnu que Kwaïgon haïssait tant ? Comment allait tourner l'ambiance dans la Team avec la séparation de Lou et Sio ? A quel point Kwaïgon leur cachait-il des petits secrets ? ... Trop de questions dont elle n'aurait pas les réponses ou du moins, pas dans l'immédiat...

</blockquote></div>
</div><div style="text-align: center; padding: 20px; font-family: 'Tulpen One'; font-size: 12px; color: black; width: 460px; margin-bottom: -30px;">© Louna Reg & cie - Copie interdite</div></div></center>
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés Mar 28 Fév - 11:59


Chap. 10 | Ep. 07
“ Dîner entre amis ”
J'ai 273 Lignes
J'utilise un Résumé x2 de Louna
Merci pour la correction ! =)


Muzicons.com

Épisodes précédents : One Team, One Goal : Victory
Le mois de février, sans le coréen, avait été plus rude que Myriam ne l'aurait imaginé. Liam avait été d'une humeur exécrable et tendu une bonne partie du mois après le départ de Kwaïgon, se déchargeant un peu sur l'équipe. Les seuls qu'il arrivait à épargner de ses remarques massacrantes étaient Izikel et Maël. Même elle n'y échappait pas. Elle avait bien essayé de lui faire cracher le morceau mais cela avait été en vain. Une grosse dispute les avait même séparer quelques jours durant lesquels elle avait partagé la chambre de l'éthologue. Une réunion explosive durant laquelle tout le monde avait fini par dire ses quatre vérités à Liam avait fini par calmer le jeu. Et dès lors qu'Ezra était apparu, un midi, en annonçant qu'il avait croisé Kwaïgon sur le seuil de sa chambre, le sourire et la bonne humeur était revenu sur le visage de l'éleveur. Personne ne savait ce qu'il se passait entre eux, mais c'était flagrant : il y avait quelque chose entre le coréen et l'éleveur. Toute l'après-midi avait ensuite été animée du murmure des rumeurs et hypothèses concernant l'absence du coréen. Il avait dit qu'il était parti au Japon pour raisons personnelles, mais il y était revenu avec un bagage surprise qui n'était autre que son apprentie à elle, Yennefer. Cela n'avait absolument pas échapper à Ezra, qui s'était empressé de leur partager la nouvelle. L'étonnement avait d'abord marquer la majorité du groupe avant que les premières prémices de taquinerie ne fusent. Les garçons étaient bien plus moqueurs entre eux que ne l'était les femmes de l'équipe. Toutes les cavalières s'accordaient même à dire que c'était une très bonne chose pour le coréen et qu'il le méritait bien... Et désespérait secrètement de pas être à la place de la polonaise. Ale et Ezra, qui avaient fini par réellement s'apprécier et s'entendaient comme larrons en foire, étaient les deux plus piquants dans leurs remarques. Liam défendait le coréen du mieux qu'il pouvait. Logan, Carter et Siobhan restaient assez neutres, étant ceux qui connaissait le moins bien le coréen. Izikel essayait aussi de le défendre. Après tout, avec Liam, il était celui qui le côtoyait depuis le début de leur aventure au Haras. Quand à Dean, il suivait Ezra et Ale de loin, participant autant à l’échafaudage de leurs hypothèses qu'au démantèlement de celles-ci. En l'espace d'une après-midi malgré tout, les jours sombres avaient été oublié, et l'esprit de camaraderie enfantine qui avait régner avant l'absence du coréen revint planer sur le groupe.

Kwaïgon avait mit un peu de temps à reprendre le rythme. Durant quelques jours après son retour, ils ne le virent pas au petit déjeuner de l'équipe. Il venait aux séances de cours collectifs, disparaissait ensuite à l'heure du déjeuner, pour enchaîner ses après-midi entre Eurodisney et Triss. Et pour le dîner, ils ne le voyaient pas non plus. Les occasions de le taquiner restaient donc rares, ce qui ne semblait pas lui déplaire, au contraire. Si Myriam ne le connaissait pas aussi bien, elle aurait pu croire qu'il les évitait -comme semblait le penser Ale. Mais elle savait que ce n'était pas le cas. Et elle savait aussi une chose : ce voyage l'avait quelque peu changé... Yennefer, dès son arrivée, avait provoqué un léger changement chez lui, le rendant un peu plus ouvert et chaleureux. Au retour de ce voyage, il paraissait désormais plus humain. Il restait fidèle à lui même, mais quelque chose dans son regard avait changé. Et Myriam était intimement persuadée que c'était en bien... Après une journée de travail particulièrement harassante et une réunion, Liam avait proposé au groupe d'aller dîner à l'extérieur. Pas mal avaient refusés. Neyla, après deux chutes dans l'après-midi, ne rêvait que de dormir. Lou et Logan avaient déjà prévu un cinéma, Siobhan était d'astreinte et Carter refusa gentiment la proposition, lui aussi ne voulant que retrouver son lit après cette journée difficile, même pour lui et Louna avait aussi quelque chose de prévu. Liam avait dû batailler ferme pour qu'Izikel accepte de venir et surtout, de laisser Cathy à sa nourrice et plus encore pour que Kwaïgon se joigne à eux. Le coréen avait espéré s'échapper après la réunion mais Liam ne le voyait pas de cet œil. Il avait même été jusqu'à aller chercher Yennefer dans l'élevage de Jeff pour lui demander son autorisation de lui enlever le coréen quelques heures. Il avait eu droit à un regard assassin de la part de Kwaï à son retour dans l'allée mais il avait obtenu ce qu'il voulait : qu'il vienne dîner avec eux. Keira garderait également un œil sur Maël en plus de Cathy, bien que le petit homme puisse passer quelques heures dans son dortoir avec ses copains sans provoquer de catastrophe.

Ils avaient décidé de prendre deux voitures. Kwaïgon prendrait bien sûr la sienne et Liam, la jeep de l'équipe. Les cinq hommes embarquèrent dans la jeep et Myriam accepta de monter avec Kwaïgon qui partait un peu la mort dans l'âme. Il aurait clairement préféré rejoindre la tranquillité de sa chambre mais il était assez bien élevé pour ne pas en faire part à Myriam. Elle grimpa sur le siège passager et attacha sa ceinture, souriant au coréen qui démarrait le moteur.

« Aller va ! Fais pas cette tête ! Ce n'est pas toi qu'on va manger ! »

Le coréen eu un léger sourire accompagné d'un soupir, se retournant pour partir en marche arrière.

« Connaissant les lascars, je n'en suis pas aussi sûr... »

L'ostéopathe ne put empêcher un petit rire. Il avait sans doute raison, les garçons ne pourraient pas se retenir de le bombarder de questions. Il allait devoir se montrer patient s'il ne voulait pas les rendre encore plus taquins. La Chevrolet s'engagea sur la route à la suite de la jeep, en silence.

« En tout cas ça te va bien. »
« Quoi donc ? »
« D'être amoureux. »

Le coréen tourna vers elle un regard mi-surpris, mi-sévère avant qu'un sourire en coin n’apparaisse sur son visage et qu'il repose les yeux sur la route. Il ne répondit rien cependant. Une chose au moins n'avait pas changé : aucune parole superflue avec lui.

« Comment s'est passé ce mois de février alors ? »
« Difficilement... Liam a été d'une humeur massacrante après ton départ jusqu'à quelques jours avant ton retour... »

Le coréen hocha doucement de la tête, sans quitter la route des yeux.

« Une idée de la raison ? »
« Non... Pas vraiment... »

Il avait secoué la tête de façon évasive et haussant doucement des épaules. Bien évidemment qu'il savait mais il ne dirait rien à la jeune femme.

« Et toi ? Comment s'est passé ton mois de février ? »

Un sourire malicieux sur les lèvres, elle croisa son regard et il ne pu empêcher lui aussi qu'un sourire ne se dessine sur ses lèvres.

« Riche en émotions. »
« Et en découvertes ? »
« Et en découvertes émotionnelles. »
« Elle est entré plus loin dans ton monde que quiconque ne l'avait fait jusque là... »
« Oui... Mais je n'arrive toujours pas à savoir si c'est en bien ou en mal. »
« Pourquoi se serait en mal ? »

Une lueur inquiète passa dans le regard du coréen, qu'il chassa d'un soupir.

« Personne ne reste bien longtemps en sécurité à mes côtés. »
« Je pense que tu te trompes... On est jamais plus en sécurité que lorsque tu es là, au contraire... »

Ils échangèrent un regard, auquel Myriam ajouta un sourire, mais elle savait que l'inquiétude resterait au fond du cœur du coréen. Ce n'est pas en quelques mots qu'elle arriverait à calmer ses craintes...

La Chevrolet ne tarda pas à se garer auprès de la jeep et ils prirent le chemin d'un restaurant dans lequel Liam leur avait réservé une table. Ils se joignirent au groupe en retrouvant le sourire, bien que Kwaïgon ait l'esprit un peu ailleurs. Ils s'installèrent à leur table -une table ronde en bois- et se penchèrent sur les menus, avec une certaine concentration. Mais une fois la commande passée, les premiers sourires moqueurs ne tardèrent pas à poindre sur les visages. C'est Alejandro qui lança les hostilités en premier, tapant doucement des deux mains sur la table, un sourire en coin et se laissant aller contre le dossier de sa chaise.

« Finalement on dirait bien que j'avais tord ! T'es pas sans cœur... »

Le coréen lui lança un regard noir mais s'abstint de tout commentaire.

« On le savait déjà qu'il avait un cœur Kwai ! T'es dur... »
« Arrêtes un peu de le taquiner... Ça fait plaisir de te voir avec quelqu'un. »
« C'est pas qu'on commençait à désespérer mais... »
« On se demandait si t'étais pas gay. »
« Ou asexuel... »
« Ne les écoute pas ! C'est pas vrai. »
« C'est juste des jaloux de toute façon... »
« Ah ça pour être jaloux... »
« Ooooh ! »

Le coach avait dit cela avec un sourire en coin. Le coréen s'était contenté d'un soupir, croisant les bras sur son torse et se laissant aller sur son dossier.

« Quoi ? Avouez qu'elle est pas mal Yennefer... »
« Je ne répondrais pas à cette question. »
« Oh Ezra... C'est pas parce que t'es accro d'Inna que t'es aveugle... »
« De toute façon Ale, si on te retenait pas un minimum tu sauterais sur tout ce qui passe. »
« Ah non ! Pas sur tout. J'ai mes limites... »
« C'est vrai ça, j'avais oublié... »
« Mais y'a pas un petit jeune qui te tourne autour d'ailleurs... ? »

Le coach prit de suite un air un peu plus renfrogné.

« Oui... Mais c'est juste pas possible... »

Son air d'enfant malheureux fit rire toute la tablée -même le coréen- et ils accueillirent leurs boissons avec gourmandise. Le repas se poursuivit sur le même modèle : des rires, des taquineries et des soupirs las du coréen. Malgré tout, au fil du dîner, il se détendait et répondait lui aussi par de petites taquineries. La conversation déviait d'un sujet à un autre avec fluidité, tout comme ils enchaînaient les plats... Bientôt cependant, la conversation reprit sur un sujet concernant directement le couple d'éleveur...

« Bon finalement, elle est posée cette date de mariage alors ? »

Liam et Myriam échangèrent un regard et un sourire, avant que l'éleveur ne prenne la parole.

« Fin juillet... Le vingt-deux plus exactement. »
« La veille de ton anniversaire ? »
« Oui. »
« Ah ! Enfin on a une date ! »
« Et vous avez choisi vos témoins ? »
« Je pense oui. On s'est arrêté sur deux chacun mais ça pourrait être trois chacun... »
« Trop d'hésitations ? »
« C'est ça ! »
« Et c'est qui alors vos témoins ? »

De nouveau, les deux fiancés échangèrent un regard et Myriam prit la parole cette fois, avec un fin sourire sur les lèvres.

« Et bien pour moi, ils le savent déjà mais... Se sera Izikel et Louna. »
« Top ! Et toi Liam ? »
« Et bien... Moi ils ne le savent pas encore mais... J'ai pensé à Reanna ; que la plupart d'entre vous ne connaissent pas mais elle est au Haras. Et... »

L'éleveur hésite, pousse un soupir et tourne finalement la tête vers le coréen.

« Et toi Kwaïgon. »

Le coréen resta interdit un moment, fixant longuement l'éleveur.

« Tu es certain de toi ? »
« Qui mieux que toi pour garder le secret de notre mariage ? N'est ce pas le rôle du témoin que d'être le garant des vœux prononcés ? »

Ils se toisèrent un moment avant que le coréen n'acquiesce finalement.

« D'accord... Si tu le souhaite. »
« Merci. »

Ils échangèrent un sourire et levèrent les yeux sur le reste de la table, dont toute l'attention s'était concentré sur cet échange. C'est Ezra qui poursuivit, avec curiosité.

« Vous allez faire un mariage civil et religieux ou que civil ? »
« J'aimerais les deux mais Liam n'est pas trop pour le mariage religieux... »
« Par contre, si vous faites un mariage religieux, je ne pourrais pas être ton témoin pour cette partie là. »

Liam hocha de la tête alors que d'autres furent plus étonné.

« Pourquoi ça ? »
« Je ne suis pas de confession catholique. »
« Ah ? T'es quoi ? »
« Athé ? »
« Non. Bouddhiste... »

Un « Oh... » surpris parcouru la tablée. Le coréen les regarda rapidement tour à tour avant de prendre un ton rassurant.

« Mais ça m'empêche pas d'être très honoré d'être le témoin de Liam et de répondre présent pour le mariage civil. »
« Et heureusement, c'est bien tout ce que je demande... »

De doux rires parcoururent la tablée, faisant disparaître la surprise.

« Je suis pas sûr de vraiment croire au mariage... »
« C'est à dire ? »
« Je crois en l'amour mais... Le coucher sur un contrat... Je trouve ça pas très net... »
« Ça perd de son charme ? »
« C'est ça... »
« Ouai mais ça a un côté pratique... »
« Et sécurisant. »
« Tu épouserais Yennefer pour ta sécurité ? »
« Non... Pour la sienne. »

Le maréchal fronça des sourcils. Mais le coréen ne semblait pas trouver ses mots. Heureusement, Liam s'en chargea pour lui.

« Dans un couple, si tu n'es pas marié, aux yeux de la loi de très nombreux pays, s'il vient à t'arriver quelque chose, ton conjoint ne touche rien de ce qui a pu t'appartenir. Alors qu'avec un mariage et un contrat bien fait, tu peux mettre ton conjoint à l'abri, au moins financièrement parlant, à ta disparition. »

Le maréchal acquiesça et tourna de nouveau les yeux vers le coréen.

« Tu épouserais Yennefer seulement pour ça ? »
« Non... Non, pas seulement pour ça. Mais... Si je prenais que mon côté rationnel et pragmatique en compte, se serait une des raisons qui pencherait le plus dans la balance. »
« Mais heureusement pour Yen, on a découvert que Kwai n'avait pas qu'un côté pragmatique et rationnel mais qu'il éprouvait également des sentiments. »

Des sourires parcoururent la tablée alors qu'un serveur emportait une partie des assiettes. En attendant une série de cafés, Dean, Ale, Ezra et Izikel sortirent, certains d'entre eux voulant fumer une cigarette, et Myriam s'éclipsa pour faire une escale au petit coin. Liam attendit quelques minutes, soupirant, pour finalement se tourner vers le coréen.

« Tu voudrais épouser Yen ? Vraiment ? »

Le coréen prit une légère inspiration avant de répondre.

« Laisse moi encore quelques mois, voir une année, et on ira chercher une bague ensemble si tu veux. »

L'éleveur sourit, sourire auquel le coréen répondit avant de devenir de nouveau plus sérieux.

« Myriam m'a dit que le mois de février avait été un peu mouvementé... »
« Tu avais raison... C'est un peu lourd comme secret. Et je me demande d'autant plus comment tu fais pour vivre avec tout ça... »

Le coréen pinça des lèvres, mais Liam reprit la parole avant qu'il n'ajoute quelque chose.

« Mais ça va mieux maintenant que t'es rentré. Je sais que je vais pouvoir en parler si ça va pas... Mieux vaut que j'explose devant toi que les autres... »
« Oui en effet. »
« Tu l'as vu ? Pendant ton séjour au Japon ? »
« Oui. Elle ne va pas bien. Il ne faut pas qu'elle vienne dans son état... Elle fait une grave dépression. Et Izikel ? Il a l'air d'aller mieux. »
« Oui. Il va de mieux en mieux ! Il est de nouveau aussi blagueur qu'avant, il regarde de nouveau ce qui se trouve autour de lui avec malice... Il est pas encore complètement sevré mais... Il arrive à prononcer son nom sans éclater en sanglot. D'ici quelques semaines ou mois, il pourra en parler. »
« C'est une bonne chose. »
« Oh oui ! »

Ils échangèrent un sourire et la conversation se clôtura là, sur le retour de Myriam et d'Izikel. Le sujet dévia à moitié sur les poulains et à moitié sur Cathy. Izikel avait réellement l'air plus enjoué et serein. Il surmontait son chagrin et remontait la pente et il le faisait avec brio. Izikel et Liam étaient plongés dans leur conversation et Myriam en profita pour se rapprocher du coréen, se penchant pour laisser sa tête reposer sur son épaule. Kwaïgon, les bras croisés sur son torse, ne broncha pas. La jeune femme se mit à murmurer. Plongé comme ils étaient dans leur conversation et de l'autre côté de la table, Liam et Izikel n'entendraient rien.

« Regardes comme ils sont beaux. »

Le coréen émit un petit rire.

« Ben, je préfère quand même les femmes mais bon... Si tu le dis. »

Myriam sourit, regardant un moment les deux hommes en silence avant de reprendre.

« Je suis contente que tu sois rentré. »
« Mmmh... Moi aussi. »
« C'est vrai ce mensonge ? »

Le coréen rit doucement à son tour.

« Oui c'est vrai. »
« Alors arrête de te cacher. Tu nous manque. »
« D'accord... »

La jeune femme se redressa et ils échangèrent un sourire, alors que le serveur apportait les cafés et que les garçons revenaient. Alejandro s'employa ensuite à raconter à Kwaïgon la réunion houleuse qu'ils avaient eu en y ajoutant force de dérision, ce qui arracha des sourires à tout le monde et rendit la scène bien moins marquante qu'elle ne l'avait été. Cependant, une pensée se retrouva confirmée dans l'esprit de la jeune femme. Quelque chose qu'elle avait déjà constaté mais dont elle n'avait pas encore eu la preuve... Malgré ce qu'il pensait, le coréen était bel et bien le ciment qui tenait les piliers de l'équipe debout... Et sans lui, le monde paraissait bien plus menaçant...

© Louna Reg & cie - Copie interdite


Code:
<link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Rye|Tulpen+One" rel="stylesheet"><link href="http://www.aht.li/3030777/codagemyriam.css" rel="stylesheet" type="text/css">

<center><div class="blocfull"><div class="titrefull">Chap. 10 | Ep. 07</div><div style="font-family: 'Tulpen One'; font-size: 20px; color: black; letter-spacing: 6px;">“ Dîner entre amis ”</div><div class="sepbarre"></div><div class="bando">J'ai [b]273 Lignes[/b]
J'utilise un [b]Résumé x2[/b] de Louna
Merci pour la correction ! =)

<object width="150" height="50" align="middle"><param name="allowScriptAccess" value="sameDomain" /><param name="wmode" value="transparent" /><embed src="http://muzicons.com/musicon_v_srv_new.swf" width="150" height="50" menu="false" quality="high"  align="middle" type="application/x-shockwave-flash" flashvars="&nomuz=muzicon%20unavailable&site=http://muzicons.com/&icon_pic=0.png&music_file=http://www.aht.li/3031558/Barns_Courtney_-_Glitter_And_Gold_Official_Audio.mp3&bg_color=e86562&type_of_clip=whith_bar&text_color=FFFFFF&text_message=Hmmmmm.." wmode="transparent" menu="false" quality="high"></embed></object><br/><a href='http://Muzicons.com' target='_blank' style='font-size:11px;color:e86562'>Muzicons.com</a>

Épisodes précédents : [url=http://fullhorsev3.forums-rpg.com/t2056-one-team-one-goal-victory]One Team, One Goal : Victory[/url]</div><div class="sepbarre"></div><img src="https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/06/24/b0/0624b0e55e6eda656e3d191db22ae46c.jpg" style="width: 500px; opacity: 0.8;"/><div class="sepbarre"></div><div style="width: 500px; padding-top: 10px;"><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/978821iconlili.png" style="height: 50px; width: 50px; border-bottom: 5px solid teal;"/><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/910286iconizi1.png" style="height: 50px; width: 50px; border-bottom: 5px solid dimgrey;"/><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/723027iconezra.png" style="height: 50px; width: 50px; border-bottom: 5px solid maroon;"/><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/289711iconmimi.png" style="height: 50px; width: 50px; border-bottom: 5px solid rosybrown;"/><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/173585sungkang020.png" style="height: 50px; width: 50px; border-bottom: 5px solid purple;"/><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/781202iconale.png" style="height: 50px; width: 50px; border-bottom: 5px solid darkgoldenrod;"/><img src="http://img15.hostingpics.net/pics/357521icondean.png" style="height: 50px; width: 50px; border-bottom: 5px solid cornflowerblue;"/><div class="bloctext"><blockquote>Le mois de février, sans le coréen, avait été plus rude que Myriam ne l'aurait imaginé. Liam avait été d'une humeur exécrable et tendu une bonne partie du mois après le départ de Kwaïgon, se déchargeant un peu sur l'équipe. Les seuls qu'il arrivait à épargner de ses remarques massacrantes étaient Izikel et Maël. Même elle n'y échappait pas. Elle avait bien essayé de lui faire cracher le morceau mais cela avait été en vain. Une grosse dispute les avait même séparer quelques jours durant lesquels elle avait partagé la chambre de l'éthologue. Une réunion explosive durant laquelle tout le monde avait fini par dire ses quatre vérités à Liam avait fini par calmer le jeu. Et dès lors qu'Ezra était apparu, un midi, en annonçant qu'il avait croisé Kwaïgon sur le seuil de sa chambre, le sourire et la bonne humeur était revenu sur le visage de l'éleveur. Personne ne savait ce qu'il se passait entre eux, mais c'était flagrant : il y avait quelque chose entre le coréen et l'éleveur. Toute l'après-midi avait ensuite été animée du murmure des rumeurs et hypothèses concernant l'absence du coréen. Il avait dit qu'il était parti au Japon pour raisons personnelles, mais il y était revenu avec un bagage surprise qui n'était autre que son apprentie à elle, Yennefer. Cela n'avait absolument pas échapper à Ezra, qui s'était empressé de leur partager la nouvelle. L'étonnement avait d'abord marquer la majorité du groupe avant que les premières prémices de taquinerie ne fusent. Les garçons étaient bien plus moqueurs entre eux que ne l'était les femmes de l'équipe. Toutes les cavalières s'accordaient même à dire que c'était une très bonne chose pour le coréen et qu'il le méritait bien... Et désespérait secrètement de pas être à la place de la polonaise. Ale et Ezra, qui avaient fini par réellement s'apprécier et s'entendaient comme larrons en foire, étaient les deux plus piquants dans leurs remarques. Liam défendait le coréen du mieux qu'il pouvait. Logan, Carter et Siobhan restaient assez neutres, étant ceux qui connaissait le moins bien le coréen. Izikel essayait aussi de le défendre. Après tout, avec Liam, il était celui qui le côtoyait depuis le début de leur aventure au Haras. Quand à Dean, il suivait Ezra et Ale de loin, participant autant à l’échafaudage de leurs hypothèses qu'au démantèlement de celles-ci. En l'espace d'une après-midi malgré tout, les jours sombres avaient été oublié, et l'esprit de camaraderie enfantine qui avait régner avant l'absence du coréen revint planer sur le groupe.

Kwaïgon avait mit un peu de temps à reprendre le rythme. Durant quelques jours après son retour, ils ne le virent pas au petit déjeuner de l'équipe. Il venait aux séances de cours collectifs, disparaissait ensuite à l'heure du déjeuner, pour enchaîner ses après-midi entre Eurodisney et Triss. Et pour le dîner, ils ne le voyaient pas non plus. Les occasions de le taquiner restaient donc rares, ce qui ne semblait pas lui déplaire, au contraire. Si Myriam ne le connaissait pas aussi bien, elle aurait pu croire qu'il les évitait -comme semblait le penser Ale. Mais elle savait que ce n'était pas le cas. Et elle savait aussi une chose : ce voyage l'avait quelque peu changé... Yennefer, dès son arrivée, avait provoqué un léger changement chez lui, le rendant un peu plus ouvert et chaleureux. Au retour de ce voyage, il paraissait désormais plus humain. Il restait fidèle à lui même, mais quelque chose dans son regard avait changé. Et Myriam était intimement persuadée que c'était en bien... Après une journée de travail particulièrement harassante et une réunion, Liam avait proposé au groupe d'aller dîner à l'extérieur. Pas mal avaient refusés. Neyla, après deux chutes dans l'après-midi, ne rêvait que de dormir. Lou et Logan avaient déjà prévu un cinéma, Siobhan était d'astreinte et Carter refusa gentiment la proposition, lui aussi ne voulant que retrouver son lit après cette journée difficile, même pour lui et Louna avait aussi quelque chose de prévu. Liam avait dû batailler ferme pour qu'Izikel accepte de venir et surtout, de laisser Cathy à sa nourrice et plus encore pour que Kwaïgon se joigne à eux. Le coréen avait espéré s'échapper après la réunion mais Liam ne le voyait pas de cet œil. Il avait même été jusqu'à aller chercher Yennefer dans l'élevage de Jeff pour lui demander son autorisation de lui enlever le coréen quelques heures. Il avait eu droit à un regard assassin de la part de Kwaï à son retour dans l'allée mais il avait obtenu ce qu'il voulait : qu'il vienne dîner avec eux. Keira garderait également un œil sur Maël en plus de Cathy, bien que le petit homme puisse passer quelques heures dans son dortoir avec ses copains sans provoquer de catastrophe.

Ils avaient décidé de prendre deux voitures. Kwaïgon prendrait bien sûr la sienne et Liam, la jeep de l'équipe. Les cinq hommes embarquèrent dans la jeep et Myriam accepta de monter avec Kwaïgon qui partait un peu la mort dans l'âme. Il aurait clairement préféré rejoindre la tranquillité de sa chambre mais il était assez bien élevé pour ne pas en faire part à Myriam. Elle grimpa sur le siège passager et attacha sa ceinture, souriant au coréen qui démarrait le moteur.

[color=rosybrown]« Aller va ! Fais pas cette tête ! Ce n'est pas toi qu'on va manger ! »[/color]

Le coréen eu un léger sourire accompagné d'un soupir, se retournant pour partir en marche arrière.

[color=purple]« Connaissant les lascars, je n'en suis pas aussi sûr... »[/color]

L'ostéopathe ne put empêcher un petit rire. Il avait sans doute raison, les garçons ne pourraient pas se retenir de le bombarder de questions. Il allait devoir se montrer patient s'il ne voulait pas les rendre encore plus taquins. La Chevrolet s'engagea sur la route à la suite de la jeep, en silence.

[color=rosybrown]« En tout cas ça te va bien. »[/color]
[color=purple]« Quoi donc ? »[/color]
[color=rosybrown]« D'être amoureux. »[/color]

Le coréen tourna vers elle un regard mi-surpris, mi-sévère avant qu'un sourire en coin n’apparaisse sur son visage et qu'il repose les yeux sur la route. Il ne répondit rien cependant. Une chose au moins n'avait pas changé : aucune parole superflue avec lui.

[color=purple]« Comment s'est passé ce mois de février alors ? »[/color]
[color=rosybrown]« Difficilement... Liam a été d'une humeur massacrante après ton départ jusqu'à quelques jours avant ton retour... »[/color]

Le coréen hocha doucement de la tête, sans quitter la route des yeux.

[color=rosybrown]« Une idée de la raison ? »[/color]
[color=purple]« Non... Pas vraiment... »[/color]

Il avait secoué la tête de façon évasive et haussant doucement des épaules. Bien évidemment qu'il savait mais il ne dirait rien à la jeune femme.

[color=rosybrown]« Et toi ? Comment s'est passé ton mois de février ? »[/color]

Un sourire malicieux sur les lèvres, elle croisa son regard et il ne pu empêcher lui aussi qu'un sourire ne se dessine sur ses lèvres.

[color=purple]« Riche en émotions. »[/color]
[color=rosybrown]« Et en découvertes ? »[/color]
[color=purple]« Et en découvertes émotionnelles. »[/color]
[color=rosybrown]« Elle est entré plus loin dans ton monde que quiconque ne l'avait fait jusque là... »[/color]
[color=purple]« Oui... Mais je n'arrive toujours pas à savoir si c'est en bien ou en mal. »[/color]
[color=rosybrown]« Pourquoi se serait en mal ? »[/color]

Une lueur inquiète passa dans le regard du coréen, qu'il chassa d'un soupir.

[color=purple]« Personne ne reste bien longtemps en sécurité à mes côtés. »[/color]
[color=rosybrown]« Je pense que tu te trompes... On est jamais plus en sécurité que lorsque tu es là, au contraire... »[/color]

Ils échangèrent un regard, auquel Myriam ajouta un sourire, mais elle savait que l'inquiétude resterait au fond du cœur du coréen. Ce n'est pas en quelques mots qu'elle arriverait à calmer ses craintes...

La Chevrolet ne tarda pas à se garer auprès de la jeep et ils prirent le chemin d'un restaurant dans lequel Liam leur avait réservé une table. Ils se joignirent au groupe en retrouvant le sourire, bien que Kwaïgon ait l'esprit un peu ailleurs. Ils s'installèrent à leur table -une table ronde en bois- et se penchèrent sur les menus, avec une certaine concentration. Mais une fois la commande passée, les premiers sourires moqueurs ne tardèrent pas à poindre sur les visages. C'est Alejandro qui lança les hostilités en premier, tapant doucement des deux mains sur la table, un sourire en coin et se laissant aller contre le dossier de sa chaise.

[color=darkgoldenrod]« Finalement on dirait bien que j'avais tord ! T'es pas sans cœur... »[/color]

Le coréen lui lança un regard noir mais s'abstint de tout commentaire.

[color=teal]« On le savait déjà qu'il avait un cœur Kwai ! T'es dur... »[/color]
[color=maroon]« Arrêtes un peu de le taquiner... Ça fait plaisir de te voir avec quelqu'un. »[/color]
[color=dimgrey]« C'est pas qu'on commençait à désespérer mais... »[/color]
[color=cornflowerblue]« On se demandait si t'étais pas gay. »[/color]
[color=darkgoldenrod]« Ou asexuel... »[/color]
[color=teal]« Ne les écoute pas ! C'est pas vrai. »[/color]
[color=rosybrown]« C'est juste des jaloux de toute façon... »[/color]
[color=darkgoldenrod]« Ah ça pour être jaloux... »[/color]
[color=maroon]« Ooooh ! »[/color]

Le coach avait dit cela avec un sourire en coin. Le coréen s'était contenté d'un soupir, croisant les bras sur son torse et se laissant aller sur son dossier.

[color=darkgoldenrod]« Quoi ? Avouez qu'elle est pas mal Yennefer... »[/color]
[color=maroon]« Je ne répondrais pas à cette question. »[/color]
[color=dimgrey]« Oh Ezra... C'est pas parce que t'es accro d'Inna que t'es aveugle... »[/color]
[color=cornflowerblue]« De toute façon Ale, si on te retenait pas un minimum tu sauterais sur tout ce qui passe. »[/color]
[color=darkgoldenrod]« Ah non ! Pas sur tout. J'ai mes limites... »[/color]
[color=maroon]« C'est vrai ça, j'avais oublié... »[/color]
[color=teal]« Mais y'a pas un petit jeune qui te tourne autour d'ailleurs... ? »[/color]

Le coach prit de suite un air un peu plus renfrogné.

[color=darkgoldenrod]« Oui... Mais c'est juste pas possible... »[/color]

Son air d'enfant malheureux fit rire toute la tablée -même le coréen- et ils accueillirent leurs boissons avec gourmandise. Le repas se poursuivit sur le même modèle : des rires, des taquineries et des soupirs las du coréen. Malgré tout, au fil du dîner, il se détendait et répondait lui aussi par de petites taquineries. La conversation déviait d'un sujet à un autre avec fluidité, tout comme ils enchaînaient les plats... Bientôt cependant, la conversation reprit sur un sujet concernant directement le couple d'éleveur...

[color=cornflowerblue]« Bon finalement, elle est posée cette date de mariage alors ? »[/color]

Liam et Myriam échangèrent un regard et un sourire, avant que l'éleveur ne prenne la parole.

[color=teal]« Fin juillet... Le vingt-deux plus exactement. »[/color]
[color=dimgrey]« La veille de ton anniversaire ? »[/color]
[color=teal]« Oui. »[/color]
[color=darkgoldenrod]« Ah ! Enfin on a une date ! »[/color]
[color=maroon]« Et vous avez choisi vos témoins ? »[/color]
[color=teal]« Je pense oui. On s'est arrêté sur deux chacun mais ça pourrait être trois chacun... »[/color]
[color=dimgrey]« Trop d'hésitations ? »[/color]
[color=teal]« C'est ça ! »[/color]
[color=maroon]« Et c'est qui alors vos témoins ? »[/color]

De nouveau, les deux fiancés échangèrent un regard et Myriam prit la parole cette fois, avec un fin sourire sur les lèvres.

[color=rosybrown]« Et bien pour moi, ils le savent déjà mais... Se sera Izikel et Louna. »[/color]
[color=maroon]« Top ! Et toi Liam ? »[/color]
[color=teal]« Et bien... Moi ils ne le savent pas encore mais... J'ai pensé à Reanna ; que la plupart d'entre vous ne connaissent pas mais elle est au Haras. Et... »[/color]

L'éleveur hésite, pousse un soupir et tourne finalement la tête vers le coréen.

[color=teal]« Et toi Kwaïgon. »[/color]

Le coréen resta interdit un moment, fixant longuement l'éleveur.

[color=purple]« Tu es certain de toi ? »[/color]
[color=teal]« Qui mieux que toi pour garder le secret de notre mariage ? N'est ce pas le rôle du témoin que d'être le garant des vœux prononcés ? »[/color]

Ils se toisèrent un moment avant que le coréen n'acquiesce finalement.

[color=purple]« D'accord... Si tu le souhaite. »[/color]
[color=teal]« Merci. »[/color]

Ils échangèrent un sourire et levèrent les yeux sur le reste de la table, dont toute l'attention s'était concentré sur cet échange. C'est Ezra qui poursuivit, avec curiosité.

[color=maroon]« Vous allez faire un mariage civil et religieux ou que civil ? »[/color]
[color=rosybrown]« J'aimerais les deux mais Liam n'est pas trop pour le mariage religieux... »[/color]
[color=purple]« Par contre, si vous faites un mariage religieux, je ne pourrais pas être ton témoin pour cette partie là. »[/color]

Liam hocha de la tête alors que d'autres furent plus étonné.

[color=cornflowerblue]« Pourquoi ça ? »[/color]
[color=purple]« Je ne suis pas de confession catholique. »[/color]
[color=maroon]« Ah ? T'es quoi ? »[/color]
[color=darkgoldenrod]« Athé ? »[/color]
[color=purple]« Non. Bouddhiste... »[/color]

Un « Oh... » surpris parcouru la tablée. Le coréen les regarda rapidement tour à tour avant de prendre un ton rassurant.

[color=purple]« Mais ça m'empêche pas d'être très honoré d'être le témoin de Liam et de répondre présent pour le mariage civil. »[/color]
[color=teal]« Et heureusement, c'est bien tout ce que je demande... »[/color]

De doux rires parcoururent la tablée, faisant disparaître la surprise.

[color=maroon]« Je suis pas sûr de vraiment croire au mariage... »[/color]
[color=dimgrey]« C'est à dire ? »[/color]
[color=maroon]« Je crois en l'amour mais... Le coucher sur un contrat... Je trouve ça pas très net... »[/color]
[color=rosybrown]« Ça perd de son charme ? »[/color]
[color=maroon]« C'est ça... »[/color]
[color=darkgoldenrod]« Ouai mais ça a un côté pratique... »[/color]
[color=purple]« Et sécurisant. »[/color]
[color=cornflowerblue]« Tu épouserais Yennefer pour ta sécurité ? »[/color]
[color=purple]« Non... Pour la sienne. »[/color]

Le maréchal fronça des sourcils. Mais le coréen ne semblait pas trouver ses mots. Heureusement, Liam s'en chargea pour lui.

[color=teal]« Dans un couple, si tu n'es pas marié, aux yeux de la loi de très nombreux pays, s'il vient à t'arriver quelque chose, ton conjoint ne touche rien de ce qui a pu t'appartenir. Alors qu'avec un mariage et un contrat bien fait, tu peux mettre ton conjoint à l'abri, au moins financièrement parlant, à ta disparition. »[/color]

Le maréchal acquiesça et tourna de nouveau les yeux vers le coréen.

[color=cornflowerblue]« Tu épouserais Yennefer seulement pour ça ? »[/color]
[color=purple]« Non... Non, pas seulement pour ça. Mais... Si je prenais que mon côté rationnel et pragmatique en compte, se serait une des raisons qui pencherait le plus dans la balance. »[/color]
[color=darkgoldenrod]« Mais heureusement pour Yen, on a découvert que Kwai n'avait pas qu'un côté pragmatique et rationnel mais qu'il éprouvait également des sentiments. »[/color]

Des sourires parcoururent la tablée alors qu'un serveur emportait une partie des assiettes. En attendant une série de cafés, Dean, Ale, Ezra et Izikel sortirent, certains d'entre eux voulant fumer une cigarette, et Myriam s'éclipsa pour faire une escale au petit coin. Liam attendit quelques minutes, soupirant, pour finalement se tourner vers le coréen.

[color=teal]« Tu voudrais épouser Yen ? Vraiment ? »[/color]

Le coréen prit une légère inspiration avant de répondre.

[color=purple]« Laisse moi encore quelques mois, voir une année, et on ira chercher une bague ensemble si tu veux. »[/color]

L'éleveur sourit, sourire auquel le coréen répondit avant de devenir de nouveau plus sérieux.

[color=purple]« Myriam m'a dit que le mois de février avait été un peu mouvementé... »[/color]
[color=teal]« Tu avais raison... C'est un peu lourd comme secret. Et je me demande d'autant plus comment tu fais pour vivre avec tout ça... »[/color]

Le coréen pinça des lèvres, mais Liam reprit la parole avant qu'il n'ajoute quelque chose.

[color=teal]« Mais ça va mieux maintenant que t'es rentré. Je sais que je vais pouvoir en parler si ça va pas... Mieux vaut que j'explose devant toi que les autres... »[/color]
[color=purple]« Oui en effet. »[/color]
[color=teal]« Tu l'as vu ? Pendant ton séjour au Japon ? »[/color]
[color=purple]« Oui. Elle ne va pas bien. Il ne faut pas qu'elle vienne dans son état... Elle fait une grave dépression. Et Izikel ? Il a l'air d'aller mieux. »[/color]
[color=teal]« Oui. Il va de mieux en mieux ! Il est de nouveau aussi blagueur qu'avant, il regarde de nouveau ce qui se trouve autour de lui avec malice... Il est pas encore complètement sevré mais... Il arrive à prononcer son nom sans éclater en sanglot. D'ici quelques semaines ou mois, il pourra en parler. »[/color]
[color=purple]« C'est une bonne chose. »[/color]
[color=teal]« Oh oui ! »[/color]

Ils échangèrent un sourire et la conversation se clôtura là, sur le retour de Myriam et d'Izikel. Le sujet dévia à moitié sur les poulains et à moitié sur Cathy. Izikel avait réellement l'air plus enjoué et serein. Il surmontait son chagrin et remontait la pente et il le faisait avec brio. Izikel et Liam étaient plongés dans leur conversation et Myriam en profita pour se rapprocher du coréen, se penchant pour laisser sa tête reposer sur son épaule. Kwaïgon, les bras croisés sur son torse, ne broncha pas. La jeune femme se mit à murmurer. Plongé comme ils étaient dans leur conversation et de l'autre côté de la table, Liam et Izikel n'entendraient rien.

[color=rosybrown]« Regardes comme ils sont beaux. »[/color]

Le coréen émit un petit rire.

[color=purple]« Ben, je préfère quand même les femmes mais bon... Si tu le dis. »[/color]

Myriam sourit, regardant un moment les deux hommes en silence avant de reprendre.

[color=rosybrown]« Je suis contente que tu sois rentré. »[/color]
[color=purple]« Mmmh... Moi aussi. »[/color]
[color=rosybrown]« C'est vrai ce mensonge ? »[/color]

Le coréen rit doucement à son tour.

[color=purple]« Oui c'est vrai. »[/color]
[color=rosybrown]« Alors arrête de te cacher. Tu nous manque. »[/color]
[color=purple]« D'accord... »[/color]

La jeune femme se redressa et ils échangèrent un sourire, alors que le serveur apportait les cafés et que les garçons revenaient. Alejandro s'employa ensuite à raconter à Kwaïgon la réunion houleuse qu'ils avaient eu en y ajoutant force de dérision, ce qui arracha des sourires à tout le monde et rendit la scène bien moins marquante qu'elle ne l'avait été. Cependant, une pensée se retrouva confirmée dans l'esprit de la jeune femme. Quelque chose qu'elle avait déjà constaté mais dont elle n'avait pas encore eu la preuve... Malgré ce qu'il pensait, le coréen était bel et bien le ciment qui tenait les piliers de l'équipe debout... Et sans lui, le monde paraissait bien plus menaçant...
</blockquote></div>
</div><div style="text-align: center; padding: 20px; font-family: 'Tulpen One'; font-size: 12px; color: black; width: 460px; margin-bottom: -30px;">© Louna Reg & cie - Copie interdite</div></div></center>
avatar
Messages : 454
Date d'inscription : 13/06/2013

Feuille de personnage
truc:
chose:
100/100  (100/100)
machin :

MessageSujet: Re: Myriam - Résumés
Contenu sponsorisé

Myriam - Résumés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présumé coupable
» Recherche mon fils né mi-juil 90 de R. Myriam à Niort
» Résumé d'Homestuck.
» introduction à la psychologie sociale
» Les liaisons dangereuses de Laclos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loulou :: Résumés-